Accueil Finance Opel : le conseil de surveillance vote la fermeture de Bochum dès...

Opel : le conseil de surveillance vote la fermeture de Bochum dès 2014

55
1
PARTAGER

La direction d’Opel avait mis la pression sur les syndicats et les salariés pour qu’ils approuvent un accord permettant le maintien jusqu’en 2016 de l’activité dans l’usine de Bochum. Face au refus de ces derniers, Opel avait alors annoncé (mais non voté) la fermeture anticipée.

Le conseil de surveillance de la marque au blitz vient d’entériner la fermeture anticipée de Bochum. « Le comité exécutif d’Opel confirme l’approbation du plan concernant l’usine de Bochum par le conseil de surveillance. Ce plan se base sur un arrêt de la production de voitures à la fin 2014 » annonce un court communiqué. Dès la fin de l’assemblage du Zafira Bochum sera donc éteint.

Opel devra faire face à ses responsabilités et devra chercher des solutions pour les près de 3 000 salariés concernés par cette fermeture. Un peu à la manière de PSA qui a annoncé un panel de poste en reclassement interne ou externe pour Rennes et Aulnay, Opel va donc désormais discuter avec différents partenaires industriels pour réindustrialiser le site.

Opel continue sa mutation en fermant certains sites et en relançant sa gamme. Sa maison mère, GM a annoncé un investissement de 4 milliards d’euros d’ici 2016 pour le lancement de 23 nouveaux modèles et de 13 moteurs.

Source et photo : Opel (fête de la millionième Kadett en 1966 à Bochum)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Opel : le conseil de surveillance vote la fermeture de Bochum dès 2014"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
objectif
Invité

Les Lands n’ont pas voulu de FIAT…Ce que j’avais prévu voici-quatre ans se réalisent..GM ferme des usines en Allemagne. Je reste persuadé que Marchionne n’aurait pas fait cela;. C’est dommage pour les ouvriers et employés.

wpDiscuz