Accueil Citroën PSA : près de 5 500 propositions de reclassement pour Aulnay et...

PSA : près de 5 500 propositions de reclassement pour Aulnay et Rennes

84
0
PARTAGER

Le plan de restructuration de PSA, qui prévoit entre autre la fermeture du site d’Aulnay et la suppression de près de 1500 postes à Rennes-La Janais, va laisser près de 4 000 employés sur le carreau rien que pour ces deux sites. Pour que cela n’arrive pas, la direction de PSA a travaillé avec différents acteurs pour proposer au total près de 5 500 postes de reclassement.

1 700 solutions pour Rennes-La Janais
Pour les 1 450 personnes concernées par la suppression de leur poste, PSA propose un panel de 1 700 solutions (117%). Dans le détail, il y a 400 reclassements en mobilité interne (Vélizy, Sochaux, Poissy et Trémery), mais également 600 emplois proposés en collaboration avec le cabinet de reclassement Sodie. 250 personnes bénéficieront de mesure de maintien dans l’emploi pour les séniors, 40 propositions de transition professionnelle seront faites ainsi que 400 emplois en externe issus des concertations avec différents acteurs dans le cadre de la réindustrialisation du site de La Janais.

3 750 postes pour Aulnay-sous-bois
Concernant les 2 500 employés en CDI de Aulnay concerné par la suppression de leur poste (fermeture du site), 1 650 postes de reclassement interne seront proposés (dont 1350 sur le site voisin de Poissy et 300 sur d’autres sites). A cela, le cabinet de reclassement Sodie ajoutera 800 postes auxquels s’additionneront 200 emplois bénéficiant du maintien de l’emploi des séniors. Dans le cadre de la réindustrialisation du site de Aulnay, 800 postes seront proposés par différents acteurs dont ID Logistics et 300 autres seront proposés dans le cadre du partenariat avec l’AFPA en reclassement externe vers des sociétés comme la RATP, la SNCF, Aéroport de Paris. Au total 3 750 postes (150%) seront donc proposés.

Si les suppressions de postes et les fermetures de sites ne sont jamais agréables à apprendre, savoir que le panel de postes prévus pour remplacer ceux qui sont supprimés atteint 140% de ceux-ci doit donner un peu de baume au coeur des salariés concernés. A eux désormais de choisir entre un rester dans la maison PSA ou de prendre un reclassement externe.

Source : l’Usine Nouvelle, Photo : PSA

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz