Accueil Rallye Africa Race 2013 – étape 9 : Abouyoussef pour une première

Africa Race 2013 – étape 9 : Abouyoussef pour une première

89
0
PARTAGER

La 9ème étape, la dernière en Mauritanie, ne bouleverse pas le général pour les 6 premiers du classement, en revanche elle a vu la première victoire de l’Egyptien Abdelhamid Abouyoussef et de son navigateur Mahmoud Noureldin qui après 2 accessits dans les étapes précédentes décrochent enfin la timbale.

Le parcours de cette antépénultième étape était le plus dur selon l’organisateur René Metge. Cumulant comme sait l’offrir la Mauritanie des dunes de sable mou, des pistes en tôle ondulée, des oueds ou bien encore de la piste rocailleuse cette étape laissera des traces. Une sorte de dernière marche avant l’apothéose du Sénégal et du Lac Rose.

Certains sont encore à l’heure actuelle en train de rouler dans le désert et pourraient même y passer une partie de la nuit. Abouyoussef et Noureldin (Volkswagen) n’ont pas eu ce problème et remportent cette étape en 5h24 (moins de 80km/h de moyenne) devant Jean et Yves Fromont sur leur buggy. A la troisième place on retrouve les désormais ultra-favoris Schlesser et Esquirol qui conservent près de 3 heures d’avance sur Schibalov. D’ailleurs Shibalov/Yakolev/Sotnikov s’ils ne gagnent pas de temps sur Schlesser/Esquirol n’en perdent pas trop non plus en arrivant 4èmes de l’étape à 1 minute 39 du Schless.

Une fois tanké, il faut pelleter pour sortir le camion de ce faux pas

Il faut dire que les camions ont envoyé du lourd sur cette étape encore. Autant Schlesser et Esquirol l’ont joué « petits bras » (exagération pour dire qu’ils n’ont roulé qu’à 110%), autant les camions ont roulé comme des fous. Résultat les 4 camions arrivent 4, 7, 8 et 9èmes de l’étape. D’ailleurs ils s’en sortent globalement mieux au général avec les 2, 3, 7 et 8ème places. A ce petit jeu, Shibalov est le premier avec la 2ème place, Tomecek (vainqueur l’an passé en camion) est 3ème, Elisabete Jacinto est 7ème et Kovacs accroche la 8ème place.

Sauf énorme surprise le général ne devrait plus trop changer, au moins pour les 2 premières places. En revanche de la 3ème à la 7ème place il n’y a que 37 minutes et tout peut encore arriver. L’étape de demain longue de 667km comportera « seulement » 196km de spéciale avec pas mal de dunes avant le passage de la frontière sénégalaise. Ce passage se déroulant après la spéciale, on ne devrait pas avoir les mêmes imbroglios qu’au Maroc ou en Mauritanie. Plus que 2 jours avant l’arrivée, certains concurrents doivent commencer à trouver le temps long.

Lire également : Dakar – Cafouillage et Sainz en tête

Source et photo : AfricaRace

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz