Accueil Rallye Africa Race – étape 8 : autant en emporte le vent…de sable

Africa Race – étape 8 : autant en emporte le vent…de sable

102
0
PARTAGER

Cette 8ème étape promettait d’être un gros morceau de cette édition 2013 de l’Africa Race. En fait de gros morceau l’étape se résume à un jeu du chat et de la souris avec la vent de sable qui balaye la Mauritanie. Entre neutralisation et course prudente chacun tente de faire avec les conditions.

Le parcours de cette étape est une boucle Akjoujt-Akjoujt avec une première partie de liaison sur 152 km puis une spéciale dans les dunes durant 320 km pour revenir au bivouac. Selon René Metge : « La journée commence par le plus beau canyon du pays avec une belle partie de trial et de dunes. Ensuite, la spéciale est composée d’une succession d’oueds ensablés composés de petites dunes très molles qui engendreront une consommation de carburant particulièrement importante ». Avant de passer par une partie « facile » puis de rejoindre le CP2. « C’est à partir de là que les choses se gâtent. Plus particulièrement après un petit hors piste jusqu’au rocher percé au km 218 où cinq franchissements, plus ou moins difficiles, s’enchaînent jusqu’au CP 3 ». Mais comme toujours c’est la nature qui commande.

Les départs se sont pourtant passés à l’heure prévue, mais une fois arrivés au CP1 (point de contrôle) les concurrents ont été arrêtés par mesure desécurité. En effet le vent de sable s’est levé et balaie la Mauritanie rendant la navigation impossible et réduisant la visibilité au strict minimum. Certains véhicules ont pu profiter d’une accalmie et sont repartis du CP1, d’autres ont du attendre et ont été repris dans le vent de sable.

La visibilité était encore correcte

Au final certains véhicules ont réussi à faire la boucle prévue tandis que d’autres ont fait demi-tour et repassent par la route de liaison en convoi. Tout le monde devrait être au bivouac ce soir. L’étape est donc neutralisée et ne devrait pas compter dans le général. Un classement devrait tout de même être établi pour récompenser ceux qui ont fait la boucle. L’article sera mis à jour dès qu’une décision sera prise par la direction de course.

Après avoir mangé pas mal de sable aujourd’hui sans vraiment avoir couru, les concurrents n’en ont pas fini avec les dunes. En effet, pour le dernier jour en Mauritanie, l’étape de demain promet d’être « la plus difficile de cette cinquième édition ». Rien que cela ! Bien entendu navigation et pilotage seront au rendez-vous. Bien que confortablement installés en tête, Schlesser et Esquirol n’ont pas droit à l’erreur dans ce dernier gros morceau avant le Lac Rose.

[Mise à jour : L’inévitable duo Schlesser/Esquirol remporte cette étape devant la portugaise Jacinto sur son Man à 16 minutes et Tomecek sur son Tatra à 49 minutes 10 secondes devant Shibalov et son Kamaz. Une belle étape à camion finalement puisque le 5ème est Kovacs sur Scania ! Auriol s’en sort finalement plutôt bien avec une 9ème place malgré 1h25 de retard. Certains sont à peine rentrés au bivouac et certains sont contraints de patienter au milieu de la spéciale. Au général Schlesser à 2h55 sur Shibalov et 5 sur Tomecek. Après l’étape d’hier Pélichet/Panseri avaient perdu tout espoir de victoire, aujourd’hui il semble qu’il aient pris un « éclat » et devraient encore reculer au général. Cette étape laissera des traces.]

Lire également : Dakar – Carlos Sainz premier leader

Source : Africa Race, Photo : 1, 2-Africa Race, 3-HubertAuriolRacing

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz