Accueil VW Volkswagen Santana, 30 ans plus tard

Volkswagen Santana, 30 ans plus tard

101
8
PARTAGER

Depuis le milieu des années 80, la Volkswagen Santana continue sa carrière en Chine. Un carrière souvent prolongée, mais qui va finalement s’interrompre avec l’arrivée d’une nouvelle génération, proche cousine de la Skoda Rapid et de la Seat Toledo. Un modèle réservé au marché chinois qui a été présenté officiellement… à Wolfsburg.

Volkswagen propose en Chine deux ancêtres : la Jetta (Mk 2) et la Santana. Deux modèles disparus depuis longtemps en Europe, mais qui continuent à trouver une large clientèle en Chine grâce à leur image de robustesse, la facilité de réparation ou la quantité de pièces détachées disponibles sur le marché… Les deux modèles continuent à voir des chiffres de ventes annuels proches ou supérieurs à 200.000 unités.

Deux modèles qui sont à présent encore plus proche que jamais. Jusqu’à présent, seul l’âge et leur coté rustique les rapprochait. Désormais, il s’agit quasiment de véhicules identiques. Toutes deux sont en effet des berlines tricorps très proches des récentes Skoda Rapid et Seat Toledo : plateforme dérivée de celle de la Polo, empattement de 2603 mm, longueur de 4473 mm, largeur de 1706 mm.

Ente Jetta et Santana, l’écart de style n’est pas flagrant à l’avant, comme avec toutes les Volkswagen. La Santana dispose d’optiques plus droites, alors que la Jetta adopte un subtil décrochement. A l’arrière, le changement est un peu plus notable, et touche aussi la tôlerie du côté de caisse. Dans l’ensemble, la Santana semble vouloir se la jouer petite Lavida, elle même petite Passat. Et pour cause, elle sera elle aussi produite par Shanghai-Volkswagen, alors que la Jetta sera diffusée par FAW-Volkswagen aux côtés de la Bora ou de la Magotan, venant totalement finaliser la duplication des gammes de berlines entre les deux partenaires du groupe allemand.

Modèles économiques, Jetta et Santana n’ont pas droit aux motorisations TSI. On trouve donc dans ce nouveau modèle des moteurs atmosphériques à injection indirecte de la famille EA211 : un 1,4l de 90 ch et un 1,6l de 110 ch. Le moteur le plus puissant sera disponible avec une boîte automatique à 6 rapports. En revanche, côté équipements, c’est la révolution par rapport à l’antique Santana : double airbag, ABS, ESP, climatisation régulée, toit ouvrant électrique… (en option ou série selon versions). Et côté coffre, la Santana qui joue souvent le rôle de taxi en Chine proposera 480 dm3 de volume de chargement.

2012_Volkswagen-Santana_012012_Volkswagen-Santana_022012_Volkswagen-Santana_032012_Volkswagen-Santana_042012_Volkswagen-Santana_062012_Volkswagen-Santana_05

Source : Volkswagen

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Volkswagen Santana, 30 ans plus tard"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MINI_Stig
Invité

« Toutes deux sont en effet des berlines tricorps très proches des récentes Skoda Rapid et Seat Toledo : plateforme dérivée de celle de la Polo, empattement de 2603 mm, longueur de 4473 mm, largeur de 1706 mm. »

Il faut savoir, vous parlez de la Santana dans l’article ou de la Jetta ? De la façon que c’est formulé, on peut penser que les deux ont un longueur, empattement et largeur identiques !
Sinon normal que la Santana soit très proche de la Rapid/Toledo puisque c’est la même voiture 😉

pat d'pau
Invité

les chinois aiment le diesel ou pas ? Certains disent que le diesel est plus rentable…

jurassix
Invité

[mode troll] Je trouve que cette nouvelle Logan ressemble de plus en plus a une VW… [/mode troll]

SAM
Invité
Dacia Auto = Das Auto, VW et Dacia du point de vue du style, même combat. Il y a fort à parier que Dacia sur plateforme Logan sorte une concurrence de la Fluence donc des Jetta et Santana. Merci en tout cas à VW de figer son style car quand arrivera sa concurrente Dacia, la roumaine ressemblera trait pour trait à cette teutonne. Renault travail à son entrée en Chine, des Dacia rebadgées Renault sur ce marché ça va arriver. Basée sur la plate forme Clio/Micra, la nouvelle Nissan Bluebird Sylphy/Sentra avec trains arrières Dacia en donne déjà un aperçu.… Lire la suite >>
Géraud
Invité
Alors là excuse moi SAM, je ne suis pas spécialement fan de Dacia, (j’aime trop l’automobile pour ça….) mais j’ai cru comprendre dans tes quelques lignes que cette Santana était belle (ou du moins bien dessiné) c’est dingue comme les goûts et les couleurs peuvent être différents d’une personne à l’autre parce que moi quand je vois ça, je ne vois rien d’autre qu’un panzer tout carré, tout vilain (ils lui ont mis la couleur en plus). Rassurer moi, quand on aime l’automobile, quand on est passionné, on aime pas ça, on déteste même…. Pour me rassurer qui d’autres voit… Lire la suite >>
SAM
Invité
Je ne suis pas fan de Dacia mais impressionné par la stratégie du groupe Renault-Nissan qui consiste à déprécier l’image de VW avec Dacia. En dessinant comme VW, Dacia gagne en crédibilité. Ce que je constate : en 10 ans le style VW est figé, en 10 ans Dacia a eu le temps de dessiner comme VW…. Tant que VW s’enferme dans sa monotonie, la concurrence a tout le temps de proposer des modèles similaires à sa gamme. Donc si une berline compact arrive chez Dacia, Jetta, Santana et Golf vont en souffrir, qui souhaitera acheter une VW qui ressemble… Lire la suite >>
wizz
Membre

Les constructeurs chinois font bien des voitures ressemblant aux voitures allemandes. Ce n’est pas pour autant que ça va se vendre….

IS-F
Invité

[MODE TROLL]La logan bagdée Dacia se vendera vers 100 par mois en Chine et la Logan rebadgée Renault se vendera -50%
Les chinois ne sont pas les fan de Renault.

wpDiscuz