Accueil Actualités Entreprise BAIC conteste la vente de SAAB

BAIC conteste la vente de SAAB

81
2
PARTAGER

La vente des actifs de SAAB à NEVS n’est certainement pas la fin de l’histoire juridique du constructeur ni de ses déboires. Un nouvel acteur entre en scène, le groupe chinois BAIC qui conteste la vente de certains éléments relevant de sa propriété intellectuelle…

Petit rappel historique. Fin 2009, alors que la vente de SAAB semblait plus que compromise, GM vendait au chinois BAIC les droits sur l’ancienne génération de 9-5, l’actuelle 9-3 (modèle d’avant 2005 en totalité, propriété conjointe BAIC/SAAB pour le modèle de 2005 à 2009) ainsi que les droits sur trois plateformes, deux séries de moteurs et deux transmissions… Le tout pour un montant de 197 millions de dollars. Un achat qui se traduira d’ailleurs cet automne par la commercialisation de la Beijing C70 proche parente de la 9-5 justement.

Si BAIC s’est refusé à entrer en scène dans le feuilleton SAAB avant la vente, malgré quelques rumeurs, il fait aujourd’hui entendre sa voix. Il clame que le constructeur Suédois n’a aucun droit pour vendre à NEVS les droits sur les éléments déjà acquis par BAIC… Certes, mais il n’est nullement propriétaire de la 9-3 dans son état post-2009, et c’est justement celle-ci qui a été cédée à NEVS.

Source : Gasgoo

Lire aussi : Pékin 2012 live : BAIC

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "BAIC conteste la vente de SAAB"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
pat'dpau
Invité

oups pour rapple faut pas etre mechant avec celui qui a l’argent…

Y a celui qui porte le flingue et ceux qui creusent… la france, elle, elle creuse 😉

jacquet
Invité

il srait grand temps pour les employes de saab que les conflits arretes et que les autres marques apprenne enfin a faire des voitures digne et correctes

wpDiscuz