Accueil Champ Car Indycar: Brian Barnhart viré (et d’autres nouvelles)

Indycar: Brian Barnhart viré (et d’autres nouvelles)

66
1
PARTAGER

L’Indycar fait le ménage dans ses rangs! Le controversé responsable des courses, Brian Barnhart, aurait été discrètement mis sur la touche. On lui aurait même demandé d’éviter les paddocks jusqu’à nouvel ordre. Un signal fort pour tourner la page des errements de 2011.

En 2011, Brian Barnhart n’avait rien d’un novice. Depuis les années 90, il a été mécanicien, puis chef-mécanicien, avant d’être adoubé responsable des courses lors de la création de l’Indy Racing League, en 1996.
Pendant une quinzaine d’années, il n’y eu pas grand chose à redire sur son travail. Les fans se souviendront uniquement de la controverse des 500 miles d’Indianapolis 2002. A l’arrivée, le leader Paul Tracy fut déclassé, pour une histoire de drapeaux jaunes plus ou moins imaginaires, au profit d’Helio Castroneves. Après tout, les jugements à la tête du client et les responsables qui se jugent infaillibles font parti du sport automobile (cf. ce qui se passe en F1, en Nascar, etc.)
C’est en 2011 que Barnhart s’est fait « remarqué » plus souvent qu’à son tour. Sur l’ovale du New Hampshire, il fait repartir le peloton sous la pluie. Un inévitable carton a suivi, d’où un drapeau rouge. Et en prime, le classement final était lui-même controversé. A Baltimore, une dépanneuse resta longtemps stationnée en bordure du circuit, sous l’œil des caméras. En parallèle, l’Indycar, trop content de faire le plein d’engagés, oublia sa limitation à 26 voitures par course. A Las Vegas, ils étaient une trentaine pour un petit ovale. Certains châssis (dont celui de Dan Wheldon) avaient 3 ou 4 saisons dans les dents et certains pilotes n’avaient clairement pas le niveau. Comme dans le New Hampshire, le carnage était prévisible et hélas, ce coup-ci, il y eu un mort.

D’aucuns réclamaient la tête de Barnhart. Si l’Indycar souhaitait monter en grade en 2012, il lui fallait une nouvelle direction de course.
Randy Bernard, actuel N°1 de l’Indycar, déclarait il y a peu « soutenir à 100% » Barnhart. L’écarter lui permet à la fois de passer pour un « gentil » et surtout, de se débarrasser de l’un des derniers héritages de l’ère Tony George (à gauche.)

Pendant ce temps, les premiers châssis DW12 commencent à arriver.

Ryan Briscoe était à Fontana pour tester le moteur Chevrolet.
Le vice-champion 2009 peut souffler. En effet, il y a failli jouer à la chaise musicale chez Penske, avec 2 baquets pour 3 pilotes. Mais Roger Penske vient de rajouter un troisième baquet.

Scott Dixon était également à Fontana. Le champion 2008 été charger de tester le moteur Honda.

Honda… Chevrolet… Quid du Lotus/Judd? Le moteur anglais brillait par son absence en Californie.

Pour le statut d’écurie officielle, Lotus était courtisé par Brian Herta Autosport et HVM, auxquels s’est joint plus tard Dreyer & Reinbold. Le constructeur a choisi… De ne pas choisir. Ainsi, ces 3 écuries porteront officiellement les couleurs de Lotus en Indycar, en 2012. Dire que certains étaient déjà perdu, cette année, entre LRGP et Team Lotus…
Quant à Michael Shank, il clame qu’il ne faut pas l’oublier. Il aura néanmoins le simple statut de « client » du Lotus/Judd.

Le souci est que les 3 équipes « officielles » restent dans le vague. Simona de Silvestro (HVM) est la seule pilote à peu près sure d’avoir un volant en 2012. Elle vient de donner sa Dallara 2010 à un musée Suisse, l’Autobau. Lotus en a profité pour faire des images de la Suissesse aux côtés d’une Evora:

Source:
Indycar

A lire également:
Indycar: qui veut un moteur Lotus?
Des nouvelles de l’Indycar

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Indycar: Brian Barnhart viré (et d’autres nouvelles)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
STL
Invité

Les anciennes auto indycar étaient déjà pas très belle, mais alors là, les nouvelles sont d’une laideur peu commune.
Pour l’histoire du directeur de course, c’est toujours pareil, c’est la gars qui sert de fusible quand ça (quand une grande écurie) hurle dans le paddock

A+

wpDiscuz