Accueil Champ Car Indycar: Michael Shank saute le pas

Indycar: Michael Shank saute le pas

66
0
PARTAGER

Cette année, les écuries Andretti, Ganassi, KV, Penske et Sam Schmidt composent l’essentiel du plateau d’Indycar. L’an prochain, il devrait y avoir une équipe supplémentaire: MSR (Michael Shank Racing.) C’est également le premier à vouloir disposer d’un moteur Lotus/Judd.

Michael Shank n’est pas un néophyte. Certes, en tant que pilote, il n’a pas marqué les annales (un unique départ en Indycar, en 1997, à Las Vegas.)

Le vrai départ, c’est lorsqu’il raccroche le casque, en 1999. Il monte alors une équipe de Formule Atlantic (qui remporte d’emblée le titre de meilleur débutant, avec Sam Hornish Jr.)

Puis c’est le Daytona Prototype, avec des pilotes comme A.J. Allmendinger ou Justin Wilson.

Allmendinger figure d’ailleurs dans le directoire de la structure d’Indycar (l’équipe devrait être toujours présente en Daytona Prototype), tout comme l’homme d’affaires Brian Bailey.

Côté pilotes, Shank « regarde » les pilotes d’Indy Lights Jorge Goncalvez (qui va bientôt tester sa Daytona Prototype) et Josef Newgarden (tout juste sacré champion 2011.) Néanmoins, il recherche un pilote expérimenté (Justin Wilson?)

La particularité de MSR, c’est que l’équipe souhaite utiliser un moteur Lotus/Judd. C’est d’ailleurs la première équipe à avoir annoncé ce choix.

Pour l’instant, KV (partenaire actuel de Lotus Cars en Indycar) est muet sur son futur motoriste. MSR annonce que quoi qu’il arrive, il ne sera pas l’équipe « usine » de Lotus.

MSR devrait recevoir sa Dallara/Lotus le 15 décembre. De quoi faire taire les sceptiques qui pensaient que Lotus allait discrètement quitter l’Indycar.

En attendant, à Las Vegas, en marge de la finale, le constructeur organise un rassemblement des possesseurs de Lotus.

Source:
Racer.com

Crédit photos: Indycar, sauf photo 4 (Lotus.)

A lire également:
Indycar: Kentucky

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz