Accueil 20 ans déjà 20 ans déjà: Peugeot quitte les USA

20 ans déjà: Peugeot quitte les USA

336
16
PARTAGER

A l’automne 1991, dans le plus grand anonymat,  Peugeot écoule, aux Etats Unis, ses dernières 405. Après l’annonce du retrait de la marque, officialisé le 5 août, ces «Pooj-oh» du millésime 1992 seront les dernières productions du lion à être vendues sur le continent.
L’histoire avait pourtant bien commencé, en 1958, en pleine «nouvelle vague», où l’Amérique du Nord s’éprend de Brigitte Bardot et de Dauphine.La 403 bénéficie de l’aura des productions de la Régie, autant que de son réseau de distribution et 15000 berlines sont écoulées 1959. En jouant sur le registre de la Sport Sedan à l’Européenne, la Sochalienne se pose en rivale directe des Volvo Amazon avec un même physique un peu rustique et une constitution solide. Mais l’échec de la Dauphine donne un premier coup d’arrêt à l’expansion du Lion. Tout comme la Régie, Peugeot va rapatrier ses 403 invendues et les premières 404 peinent à séduire. Il faut attendre la 504 pour que Peugeot retrouve des couleurs. Si la 304 est un échec, le Diesel séduit. Avec Mercedes, Peugeot est un des seuls à proposer cette motorisation, et le Diesel Wagon est une alternative à la Volvo 240. L’arrivée de la 505 renforce l’image du Lion. Son genre latin, chic et de bon aloi séduit. Et sa présence comme taxi dans les rues de New York, rassure. 1984 est une année phare. Avec plus de 20000 ventes, le constructeur est à son apogée. On a même préparé un coupé et un cabriolet  à Sochaux. Il faut dire que l’automobile française a une fois de plus le vent en poupe aux Etats Unis, avec un retour en force de la Régie. Mais plus dure sera la chute. Avec les déboires de l’Alliance et de l’Encore et le retrait de Renault en 1987, la défiance envers les voitures françaises s’installe une fois de plus. Le talent de Vatanen dans le Pike’s Peak et la 405 dépêchée sur place n’y pourront rien. Les ventes s’effondrent. 4200 voitures sont vendues en 1990, alors que le break 405 vient étoffer la gamme. Le rideau s’abaisse à l’automne 1991. Sans grand espoir de s’ouvrir à nouveau.

Lire également: 505 Turbo Wagon, lion sauvage d’Amérique

20 ans déjà: Renault quitte l’Amérique du Nord

Poster un Commentaire

16 Commentaires sur "20 ans déjà: Peugeot quitte les USA"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
alex
Invité

Propagande Peugeot .

josette
Invité

poste de kon.

corbaks
Invité

Je me disais exactement la même chose

olivier
Invité

Pq les francais ne sont pas capable de vendre ailleur que dans leur pays. BMW Mercedes, Volswagen sont present, les japonais. Pq on est absent d’un des plus gros marche du monde auto ???

Pourtant on est capable, c’est un moteur renault qui est champion du monde en F1.
Il devrait arrete de vouloir etre le createur de mode et comencer a faire des voitures qui plaisent.

C’est en exportant nos produits qu’on pourra garder les emplois en france. Il y a la qualite allemande. C’est quoi le Made in France ??

Stargate
Invité

Tu oublies aussi le Maghreb comme autre marché de « pigeot » 🙂
Plus sérieusement, il n y a pas que les allemandes ou les japonaises qui ont du succès aux USA.
Il y a aussi les coréennes qui montent en force comme Hyundai ou Kia. Si je ne me trompe pas ces marques possèdent des usines au pays de l’oncle sam. C’est dire que ces voitures rencontrent un réel succès auprès des consommateurs américains !

ingeniere
Membre

C’était dommage car contrairement à Renault, Peugeot avait une bonne image de marque aux USA, comparable à Volvo ou Saab, une voiture européenne sérieuse pour les intellos.

Vous avez sûrement remarqué que dans les films américains, les profs et autres intellos, roulent toujours en Volvo break !

Concorde, TGV, Airbus, 205 Turbo 16, what do the Frenchs know about high technology anyway ???
(une pub de Peugeot dans les années 80 aux USA, j’ai le poster à la maison)

alex
Invité

Et ta soeur josette

wpDiscuz