Accueil Actualités Entreprise Alfa Romeo freine ses investissements

Alfa Romeo freine ses investissements

109
18
PARTAGER

Les ombres qui planent sur la situation économique en Europe amènent certaines entreprises à revoir leurs objectifs, et leurs investissements. C’est le cas de Fiat pour sa marque Alfa Romeo, qui repousse ou annule certains de ses projets. C’est ce qui ressort d’une présentation de Harald Wester aux analystes financiers en marge du salon de Francfort.

Véhicule clé de l’avenir de la marque qui vise toujours une place dans le marché du haut de gamme, la Giulia, remplaçante de la 159, est reportée jusqu’en 2014, au lieu de 2013. Un choix qui devrait également décaler le retour de la marque aux Etats-Unis. Plus vital pour les volumes, le crossover compact prévu lui aussi pour 2012 se voit décalé d’un an, soit en 2013. Il s’agit du véhicule qui sera produit à Mirafiori aux côtés de son cousin Jeep.

La marque prévoit également le lancement de quelques modèles plus emblématiques que vitaux, comme la 4C, qui sera elle aussi légèrement décalée, de fin 2012 à début 2013, tandis que le nouveau Spider est décalé de 2013 à 2014.

Plus haut en gamme, un crossover de plus grandes dimensions prévu pour 2014 est purement et simplement annulé. En échange, la marque ex-milanaise gagne une grande berline, qui sera partagée avec la nouvelle « petite » Alfa Romeo ».

Seul modèle à ne pas changer de cible, la version 5 portes de la MiTo toujours prévue début 2013.

Tous ces changements poussent de façon globale la marque à revoir ses objectifs de vente. Durant l’année 2015, ce sont ainsi 400.000 voitures de la marque qui doivent trouver preneur, et non plus 500.000 comme prévu dans les plans initiaux. Ce qui reste un but ambitieux, puisque cette année, l’objectif est de 155.000 voitures. De quoi prouver malgré tout que Fiat compte encore largement sur la marque Alfa Romeo dans sa stratégie et n’a donc pas de projet de s’en séparer…

Source : Automotive News

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Alfa Romeo freine ses investissements"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
r.burns
Membre

On ne change pas les bonnes habitudes de bluff à l’italienne

Kevout
Invité

Allé alfa Romeo! On se motive

mum
Membre

n’importe quoi alors il y aura une Mito 5portes(qui est plutôt une citadine), mais point de Giulietta 3portes 🙁

je suis pas sur que repousser la remplaçante de la 159 soit une bonne solution.
Tout ça pour un crossover …

Gino
Invité
Le groupe Fiat Chrysler a des liquidités financières de 15 000 000 000 euros….. les plus élévées dans l’industrie automobile européenne. L’interprétation du report des modèles Alfa est fausse. Plusieurs sources italiennes affirment que Marchionne a refusé par trois fois, le design de la prochaine Giulia. Ce sont des perfectionnistes. Il a aussi avancé la sortie de la Panda III sur le marché italien à novembre de cette année. La deuxième raison est la suivante : Alfa Romeo doit équilibrer ses comptes avec une gamme réduite, avant l’agrandissement de la gamme à 5 ou 6 modèles. C’est exactement la même… Lire la suite >>
r.burns
Membre

Ca, on s’en rend compte avec les primes à la casse et autres primes et reprises argus + 7000€…

Fabrizio
Invité

@ GINO: « Pour les nostalgiques des anciennes italiennes, vous pouvez les acheter sous des versions remaniées en Chine »
Peux-tu en dire plus ? Ca m’intrigue. Tu n’as pas un lien internet ?

synchroniser les sorties sur les nouvelles plateformes
Invité
synchroniser les sorties sur les nouvelles plateformes

Il faut aussi synchroniser les sorties sur les nouvelles plateformes du groupe. Cela n’ a l’ air de rien mais c’ est titanesque. A regarder une autre alliance Renault -Nissan cité en exemple, Renault as toujours plus de 18 plate forme la ou VW en a que 6. cela explique pourquoi il vaut mieux différer la sortie de nouveaux modeles.

wizz
Membre

18 plateformes!!!!

aurais tu une source fiable de cette info?

Geraud
Invité

C’est du tout bon. Les choses se passent bien comme prévu initialement.

wpDiscuz