Accueil Karting En Chine, Red Bull recrute des… fans de sport auto

En Chine, Red Bull recrute des… fans de sport auto

136
0
PARTAGER

Décidément, dés que l’on parle de karting et de Chine, Red Bull n’est jamais loin… La boisson énergisante fait la tournée des universités Chinoises pour leur parler de sport auto et organiser une mini-compétition.

En Chine, le sport auto reste confidentiel. Pour le démocratiser, il faut populariser le karting. En effet, le karting est un premier pas vers la compétition.

La FIA prend l’exemple du Japon (pays culturellement proche de la Chine, même si les deux pays se regardent en chien de faïence.) Sur l’archipel, 70% des participants réguliers du karting sont étudiant.

En Chine, non seulement le championnat de karting manque de participants, mais seuls 48% des kartmen sont étudiants. D’où la volonté de Red Bull d’aller voir les universités avec son « UCKA » (University Championship [of] Karting Alliance.)

La journée commence avec un cours basique sur le sport auto. Ils expliquent même ce qu’est un casque et à quoi ça sert.

En tant que seul Chinois vaguement impliqué en F1, Ho-Pin Tung est mis en avant…

Même si l’intéressé n’est pas au courant! D’ailleurs, ces derniers temps, Tung était plutôt occupé

Ensuite, les étudiants se rendent à la piste de karting du coin, où ils participent à un mini-challenge:

L’avenir dira si cette journée a créé un déclic chez certains étudiants et que cela va se traduire en davantage d’audience pour les grand prix de F1, voir en nombre de kartmen professionnels.

En attendant, les étudiants ayants réalisés les meilleurs temps seront réuni en octobre pour une super-finale.

A lire également:
Karting: le sport auto Chinois prépare son avenir
CKC: les filles ne se laissent pas faire!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz