Accueil Droit routier La Belgique est passée aux plaques européennes.

La Belgique est passée aux plaques européennes.

285
10
PARTAGER

L’information est passée plutôt inaperçue, mais cela fait dix jours maintenant que les automobilistes belges sont passés aux plaques d’immatriculation européennes. Cela peut paraître anodin, et pourtant, après plusieurs reports, la chose a bien failli ne jamais se faire.

Car les belges étaient très attachés à la couleur de leur plaques d’immatriculation, à caractères rouges sur fond blanc, une spécificité unique en Europe. Aussi, quand il a été proposé de les remplacer par des couleurs plus conventionnelles, jaunes à caractères noirs ou blanches à caractères noirs, les délégués ont dû faire face à une levée de boucliers : la première proposition était jugée trop «flamande» par les wallons (le jaune et noir étant les couleurs du nord du pays), et le blanc et noir trop banale, faisant perdre un peu plus leur identité aux Belges.

Or, pas question de garder le rouge et le blanc, car les plaques étaient (soit disant) trop peu lisibles aux radars. Il a donc été convenu d’un fond blanc et de caractère couleur «rubis» soit rouge toujours, mais nettement plus foncé que jusqu’alors.

Nettement plus longues, les nouvelles plaques belges au format européens sont dotées de sept caractères (six auparavant), au format 1-ABC-123 et comportent l’eurobande avec le sigle B sur leur côté gauche. Le premier chiffre pourra varier en fonction de la nature du véhicule ou de son conducteur : les chiffres 1 à 6 sont réservés aux voitures «normales», le 7 est réservé aux plaques carrées (comme sur certains 4X4 ou voitures anciennes), le 8 pour les fonctionnaires européens et le 9 aux plaques personnalisées (ex : SAM-001 deviendra 9-SAM-001).
Les autres spécificités des plaques belges ne changent pas, et les plaques commençant par certaines lettres bien précises restent réservées à certains types de véhicules : le O pour les ancêtres, le M pour les motos, le Q pour les remorques, le T pour les taxis et le Z pour les plaques de garages.

Mais pour les citoyens, on peut se demander quel sera vraiment le bénéfice de ces nouvelles plaques. Car en plus d’être plus facilement reconnaissable aux radars, elles coûteront aussi sensiblement plus cher. En effet, chaque plaque coûtera désormais 20 euros, alors qu’elle était gratuite jusqu’à présent, et devra être changée à chaque changement de véhicule. Jusqu’à présent, un conducteur pouvait garder sa plaque à vie. Quant aux plaques personnalisées, elles seront désormais facturées 1.000 euros et devront obligatoirement être au format «1 chiffre – 3 lettres – 3 chiffres», contre 620 euros auparavant pour 6 caractères ou 840 pour 5 caractères.

Photo : Belga

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "La Belgique est passée aux plaques européennes."

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jean monku
Invité

Merci l europe de travailler sur des choses aussi important et de faire (comme d’habitude) faire perdre de l’identité â chaque pays.
Soyons tous identiques!

r
Invité

Pour en avoir vu en vrai, bien moche.
content d’avoir immatriculé mon ancienne l’année dernière.

RS

wizz
Membre

avec des plaques standardisées, c’est très pratique…pour les forces de l’ordre
ça facilite la mise en place d’un système d’informatique centralisée accessible à toutes les polices

Kevout
Invité

A ben génial! Elle fait pratiquement le double des anciennes plaques!! Ca va etre joli à l’avant d’une voiture comme la mienne par exemple (alfa mito).

J’étais heureux de justement avec les plaques les plus courtes jamais vues…

Merci l’europe, en effet…

jimbal
Invité

Il faut savoir qu’il ne sera plus autoriser de percer la plaque n’importe où, il faudra utiliser exclusivement les trous existants. C’est un progrès car les plaques « gruyère » étaient encore nombreuses chez les anciens conducteurs.

wpDiscuz