Accueil Général Des chiffres et des lettres : les nouvelles plaques c’est pour demain

Des chiffres et des lettres : les nouvelles plaques c’est pour demain

84
14
PARTAGER

Le compte sera bon demain pour le nouveau système des plaques minéralogiques. Deux lettres puis trois chiffres et enfin deux lettres avec l’obligation de l’inscription d’un numéro de département (de son choix) plus en option le logo de la région correspondante : la réforme aura suscité nombre de remises en question et de diverses contestations aux niveaux départemental, régional et politique.

A partir de demain pour l’achat d’un véhicule neuf et d’ici deux mois pour l’acquisition d’un véhicule d’occasion (au 15 juin précisément). La réforme de la législation concernant le certificat d’immatriculation aura attisé les débats parfois enflammés sur ce nouveau système.

Un point « crucial » soulevait quasiment toutes les contestations : le numéro du département. Après moult hésitations, le Ministère de l’Intérieur avait finalement fait marche arrière concernant l’obligation de porter un numéro de département (avec en option la possibilité d’y inclure le logo de la région correspondante). « Certains départements comme Paris approchaient de la saturation avec l’impossibilité d’ajouter une lettre alors les ultimes systèmes d’enregistrement* n’étaient plus d’actualité. Il fallait donc revoir l’ensemble« , avance Gérard Gacher, le porte-parole du Ministère de l’Intérieur.

Le nouveau Système d’Immatriculation des Véhicules (SIV) permettra en tout cas à la Fédération des industries des équipements pour les véhicules de traverser durant quelque temps un peu mieux la crise du secteur auto. D’ici à quelques années, une grande partie du parc auto devra en effet être ré-immatriculée. Quant à la taxe de quatre euros instaurée pour les frais inhérents à mis en place du nouveau SIV, pas de nouvelles. Fin des débats, le compte est bon…

* : Le dernier remonte à 1950 constituant alors la troisième mouture.

A lire également. La réfome du SIV plaqué, Gardarem lou numéros, Jamais sans mon département : 230 parlementaires montent au créneau et Touche pas à mon département ?

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz