Accueil Constructeurs chinois Rachat d’Opel : sens interdit pour BAIC

Rachat d’Opel : sens interdit pour BAIC

43
8
PARTAGER

Première information post dépôt des trois candidatures finales pour le rachat d’Opel à sa maison mère américaine General Motors. Hier les trois repreneurs posaient donc sur le bureau des décideurs de Berlin leur offre respective. L’étude des dossiers a donc commencé. Et première victime le Chinois BAIC définitivement écarté de la course. Enfin, définitivement, vu le passif des épisodes autour de feuilleton Opel, c’est peut-être s’avancer…

L’ultime offre formulée par le constructeur chinois BAIC n’a donc pas convaincu les responsables de General Motors désormais à leur tour en charge de l’étude des différents dossiers. Une information tout sauf surprenante aussi bien du côté allemand que du côté GM on avait déclaré que BAIC n’offrait pas les meilleures garanties à moyen terme.

Le négociateur en chef GM dans le dossier Opel, John Smith, précise : « Nous avons décidé de mener des discussions approfondies avec Magna et RHS International« . BAIC écarté il reste donc l’équipementier canadien et la holding financière belge. L’étude des deux dernières candidatures prendra davantage de temps dit-on chez General Motors. La transaction définitive devrait être finalisée à l’automne prochain.

A lire également. BAIC détaille ses plans pour Opel et Achat d’Opel : Berlin préfère Magna.

Source : Automotive News.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz