Accueil Le Mans 24 Heures du Mans – le point après neuf heures : Lions...

24 Heures du Mans – le point après neuf heures : Lions et anneaux

40
3
PARTAGER

La mi-course approche à grand pas et le soleil a quitté le beau circuit sarthois depuis déjà longtemps. Les premiers signes de fatigue se font détecter et tous entrent de plein pied dans ce qui constitue assurément l’un des défis majeurs des 24 Heures du Mans : affronter l’épreuve de la nuit sans dégâts.

Depuis le petit souci rencontré par la 908 n°8, c’est toujours la Peugeot n°9 qui occupe le leadership avec plus d’un tour d’avance sur une Audi R15 n°1 bien esseulée depuis le crash de la numéro 2 et les problèmes à répétition de la N°3. Une Audi seule mais aussi pourchassée de près par deux autres 908 – la N°8 et la Pescarolo ) qui remontent comme des balles sur Tom Kristensen à raison de plus de secondes au tour.

Derrière, on profite de la casse chez les usines mazoutées puisque la meilleure Aston Martin Lola occupe une très belle cinquième place après avoir figuré quelques bonnes minutes sur le podium virtuel. Mais tout comme chez Audi, les anglais ont dû déjà essuyé de grosses pertes avec deux autos rétrogradées loin au classement ( 12ème position pour la 008, 33ème position pour la 009 ).

Les deux Audi R10 privées de chez Kolles reprennent des couleurs ( sixième et huitième ) et s’entremêlent avec la Pescarolo Judd et la première Oreca, celle du trio Panis / Lapierre / Ayari.

En LMP2, la Porsche du team Essex domine toujours mais l’autre RS Spyder ( Goh ) était soudainement rentrée au fond de son box pour une intervention mécanique. Du coup, la Lola Speedy Sebah de Xavier Pompidou devrait occuper la seconde position d’ici quelques minutes.

En GT1, les deux Corvette officielles sont toujours coude à la portière au sein d’une catégorie devenue ridiculement anémique.

En GT2 en revanche, la bataille fait rage et ce sont maintenant les Ferrari qui prennent le pouvoir, Risi Competitione en tête. La Porsche GT3 RSR de l’Endurance Asia Team est 51ème après un petit Mamour physique avec la Ferrari de Patrick Dempsey.

Sur ce, bonne nuit pour les petits joueurs et à très bientôt pour les plus courageux.

Crédit photo : Julien Hergault, Endurance-series.com

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz