Accueil Brève rencontre Brève rencontre: Autobianchi Primula

Brève rencontre: Autobianchi Primula

297
9
PARTAGER

Autobianchi_primula.jpgPour quelques mois, l’Autobianchi Primula est la première voiture de série avec hayon (juste avant la R16.) Fiat la jugeait trop innovante et n’a pas voulu lui donner son badge. Elle fut en plus victime d’une ligne ringarde pour l’époque.

Autobianchi-primula_1.jpgDés les années 30, l’ingénieur Dante Giacosa a tenté d’imposer la traction avant chez Fiat. Au début des années 60, il présente à sa direction un modèle révolutionnaire avec hayon et moteur transversale, dans l’axe des roues. Elle lui préfère la 124.

Autobianchi_primula_2.jpgLa voiture sort tout de même au salon de Turin 1965, mais sous la marque Autobianchi. Hélas, la ligne Boano, toute en rondeurs, est trop conformiste par rapport à ses innovations techniques.

Primula_Coup___S.jpgNée en 3 et 5 portes avec un 1,2l 55ch, la Primula 3P reçoit en 1968 le 1,4l 75ch de la Fiat 124 Spécial. C’est le « Coupé S », qui a droit à quelques modifications esthétique.

Autobianchi_A111.jpgTrop sophistiquée pour une « popu » et pas assez confortable pour être cossue, la Primula souffrait également du manque d’image d’Autobianchi. En 1970, elle céda sa place à la plus classique A111 (1968-1972) qui servit de base à la Fiat 128.

Primula_1970.jpg

A lire également:
Le conducteur du jour: hasard ou coïncidence
Brève rencontre: Autobianchi Y10

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Brève rencontre: Autobianchi Primula"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
redfunbe
Invité

Toujours sympa de revoir ces autos qui sont passees presque inapperçues. Merci !

circonspect
Invité

La Primula à l’époque était un peu snob , alors que sa concurrente la R16 était le chouchou des VRP . Dans certains films de Claude Sautet, on voit ces deux voitures , l’une avec au volant Yves montant, et l’autre au volant une actrice ( Stephane Audran ? , mais je me gourre peut-être) un peu bcbg .
Quoiqu’il en soit cette Primula était très en avance sur son temps et n’est pas passée inaperçue à l’époque .

Fastbear
Invité

En dehors de son hayon en quoi elle était « très en avance sur son temps » ?

circonspect
Invité

correction : moteur transversal ( comme la 204 , la mini ou l’austin 1100/MG 1300) et non longitudinal comme la R16 !

Petite précision également : sa tenue de route était très amusante, et plus vivante que celle d’une 204 (qui avait une mécanique un peu plus moderne, 4 roues indépendantes, mais sans hayon) . La Peugeot avait un peu trop tendance à s’avachir dans les virages serrés , et la R16 la direction beaucoup trop lourde.

wpDiscuz