Accueil Ecologie Tata, les hybrides et les électriques

Tata, les hybrides et les électriques

94
12
PARTAGER

tata_indica.jpg

Tata lindien, concepteur de la Nano, na jamais caché ses accointances avec les véhicules électriques et hybrides. Aujourdhui les pistes se précisent avec lannonce du projet dune Indica hybride destinée à lInde. Le développement des électriques nest pas en reste, mais le plus fou serait bien sûr une Nano semi ou totalement électrique

LIndica (ci-dessus) hybride est le projet le plus clairement dévoilé par Tata ces derniers jours, avec un seul objectif chiffré celui de descendre en consommation en dessous des 5L aux 100 km. Objectif certes modeste mais pas innocent quand on connait les mauvaises performances énergétiques des Tata.
interior2interior7pc-lux-02-bigpc-stand-01-big
Concernant les véhicules électriques, les recherches de Tata seraient en fait bien avancées puisque 5 différents prototypes Indica dotés de batteries Lithium-ion auraient été élaborés selon The Economic Times, avec 200 km d’autonomie. De plus un accord avec Chrysler serait en gestation pour produire un utilitaire électrique sur le sol américain.

La Tata Nano (galeries ci-dessus et ci-dessous) nest pas en reste et beaucoup danalystes pensent qu’elle connaîtra une version hybride ou micro hybride.
tata_Rs_1_lakhpc-stand-02-biginterior6pc-lux-01-big
Néanmoins pour sa version européenne, qui sera peut être vendue en France, elle nen aurait pas besoin pour bénéficier du bonus écologique. En effet comme nous vous lavons révélé, si ses perfectionnements pour le marché européen lui permette une consommation de 3,0L / 100km, elle émettra ainsi moins de 100g/km de CO2 et sera qualifiée pour obtenir 1000 euros de notre bonus.

Alors si on prend nos calculettes, une Nano européenne à 5000 environ (taxes + perfectionnements), moins les 1000 de bonus en France, égal une voiture neuve à 4000 (pure spéculation bien sûr).
Réponses entre 2011 et 2016 pour tous ces modèles.

Sources : The Economic Times via Autobloggreen

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Tata, les hybrides et les électriques"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Vincent P.
Invité

euh, 3L d’essence au 100km, ça fait du 72g de CO2 par km, non ?
ils ne pourraient pas faire un chouilla mieux et passer en dessous des 60g ??
Parce que de cette façon, le bonus de 5000 serait atteignable 😉
ça ferait donc une voiture quasi gratuite 😀 😀

zefram
Invité

Vous oubliez, dans vos tarifs, les 5000 d’assurance à l’année pour cause de décés prématuré probable….

Pourquoi pas une voiture Indienne dans quelques année, disons 5 ans.

Pour le moment je mettrais pas encore ma gosse dedans ! Elles devront encore faire leur preuve en matiere de sécurité !

LUKA
Invité

@ zefram

C’est vrai qu’il vaut mieux mettre ta gosse sur un scooter que dans une voiture Indienne : c’est tellement mieux…..cqfd

Grand Tourisme
Invité
En tout cas, je constate que Tata investit dans la recherche et dans l’électricité et l’hybride. Pendant ce temps là, Yves Dubreuil, directeur de la recherche chez Renault, déclarait que l’avenir pour l’Inde ou la Chine n’était pas à l’électrique mais aux voitures type Logan Eco2. Bref encore une personne visionnaire, aprés faut pas s’étonner que Renault soit dans la M—-. Pour qu’une marque réussisse, il n’y a pas de miracle, il faut de la compétence. Quand André Citroen a voulu construire la Traction, il s’était entouré des meilleurs: Lefebvre à l’ingénierie – Bertoni au design. Aujourd’hui, on donne carte… Lire la suite >>
wpDiscuz