Accueil Alternatives Le point sur la voiture à air 1/2

Le point sur la voiture à air 1/2

133
14
PARTAGER

air_car_city.jpg

La voiture à air est un des sujets de notre blog qui suscite le plus de commentaires, notamment sur des articles qui ont plus dun an. Il faut dire que le projet théorique est intéressant, une réussite à la française en devenir.

Il est donc toujours bon de faire le point sur les informations commerciales et techniques, même si sur ce sujet le principal frein à lenthousiasme général sera lattente dun véhicule de production qui fonctionne sur le long terme et qui aurait résolu les problèmes de surchauffe de la mécanique.

La « voiture à air » en fait pourra fonctionner avec deux formes de motorisation, une première (moteur CAT 41 mono énergie) qui fonctionne simplement à lair comprimé, qui fait le plus parler delle (200 kms dautonomie en ville, 50 kms sur route, 110 km/h en pointe, qui se recharge en air comprimé ou en électricité dédiée à son compresseur embarqué). La seconde qui est peut-être la vraie révolutionnaire (moteur CAT 41 bi énergie) fonctionnant à lair et aux carburants plus « classiques », lair étant alors chauffé avant dêtre envoyé dans le moteur et et le compresseur alimenté en énergie.

minicats4.jpg

Dans ce cas le moteur accepte ainsi indistinctement du super, de léthanol, du sans plomb, du kérosène, du gaz (!) ou encore de lalcool à brûler.

Il reste que Tata sest bien engager à verser les 20 millions deuros promis à Guy Nègre pour avoir le droit dutiliser cette technologie en Inde pendant 10 ans, et que du coup Mdi va construire lui même sa première voiture en France faute de sêtre associé à un autre constructeur pour se faire. Ce sera la One Cat, véhicule 5 places décapotable et en tests durant lannée 2008, qui a priori embarquera la motorisation « hybride ».


Mais la mauvaise surprise est que Tata annonce aujourdhui quil reste environ 2 ans de recherche et développement avant une exploitation industrielle du moteur à air Mdi (source Mumbaï mirror).

Et cest bien le problème de ce projet au-delà des considérations évidentes des freins (habituels) quil a pu connaître en France, frilosité générale et influence des lobbies, mais chaque fois que lon sest rapproché dune phase de production, il y a toujours eu recul.

Il nous reste donc à attendre la voiture de production One Cat de Mdi destinée à lEurope, ou celle prévue pour l’Australie, en attendant la Tata à lhorizon 2010. Tout ce quon espère cest que le projet aboutisse.

Sur le débat concernant lefficience et la rentabilité énergétique dune telle voiture fasse à une voiture électrique « classique » on attendra de rencontrer les dirigeants de Mdi pour le lancer.

Ci-dessus reportage de France 2 et interview de Guy Nègre.

Le début de saga du moteur à air dans Le Blog Auto

Air Car, la fille de l’air
Mdi, moteurs à air comprimé en Inde

La voiture française à air sera en vente en Australie

Le point sur la voiture à air partie 1

La One Cat à air partie 2
Sources : Capital, Mumbaï Mirror, France 2, Econologie

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "Le point sur la voiture à air 1/2"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Anonyme
Invité

« rentabilité énergétique dun telle voiture fasse à une voiture électrique »
Face a ca, je constate que la rentabilité des cours de francais est modéré.

Anonyme
Invité

modérée, excusez moi.

Greengreen
Invité

Encore un brevet intelligent et français racheté pour peau de balle et qui restera dans les cartons…

gabbby
Invité

C’est pas loin d’etre une escroquerie !

Le bilan énergétique n’est pas bon, et l’autonomie, on ne voit pas comment elle pourrait etre aussi importante… quel volume d’air et à quelle pression ?

cariboufoufou
Invité

On devrait subventionner les acheteurs de ce type de véhicule car avant de compresser l’air de nos villes (micro-particules!), ils vont devoir le filtrer!!! Véhicule propre, plus propre que propre!!! Bravo Mr Nègre!

wpDiscuz