Accueil Fiat Fiat 500 à la conquête de l’Amérique?

Fiat 500 à la conquête de l’Amérique?

72
7
PARTAGER

070321_F_500_02.jpgTelle la Dauphine à la fin des années cinquante, la Cinquecento pourrait partir à l’assaut du marché américain après 2010. C’est du moins les propos tenus par Sergio Marchionne lors de la publication des résultats trimestriels de Fiat.

Les succès de la Mini et de la New Beetle ont prouvé combien le consommateur américain est friand de produits à limage décalée. Il est même prêt à sacrifier certains fondamentaux comme la taille ou la présence d’un moteur V8 pour afficher sa branchitude. Pour Fiat, ces facteurs sont une opportunité à saisir. Le constructeur italien ne cache pas vouloir revenir sur le marché américain. On évoque notamment l’introduction d’Iveco sur le sol américain qui pourrait prendre la forme d’une acquisition de Navistar ou de Paccar.

La Fiat 500 serait donc le modèle idéal: citadine à fort caractère, image légendaire sur laquelle Fait peut s’appuyer, ligne italienne et personnalisation poussée comme la Mini sont des arguments qui facilitent la tâche. Mais les embûches sont nombreuses, à commencer par l’absence de réseau. Mini a pu s’appuyer sur le réseau BMW et bénéficier implicitement de l’image de marque du constructeur bavarois. Fiat ne peut pas se prévaloir d’une telle armada. Ensuite, en 2010, la nouvelle Fiat 500 ne risque telle pas dêtre un peu fanée? On ne pourra répondre à cette question qu’en 2009. En effet, le PDG de Fiat a aussi annoncé que le doute n’était pas permis quand au succès de la petite Fiat pour 2007 et 2008. Selon lui, la production des deux années, 58 000 en 2007 et 120 000 en 2008, est d’ores et déjà vendue. Enfin la gamme commercialisée sur le sol américain sera déterminante. Par exemple alors que la France aura le droit aux petites motorisations, Fiat ne réservera au marché britannique que les modèles les plus huppés avec comme prix de base 12 000 Euro, ce qui provoque l’ire des clients potentiels.
Source: Thomson Financial

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Fiat 500 à la conquête de l’Amérique?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
stunt1
Invité

et pas qu’ aux usa

stunt1
Invité

faut arreter avec les commentaires sur la réputation…et croire toutes les sornettes

Fabrice
Invité

Fiat a bien le réseau Ferrari aux States…
Moins étendu que BM, mais plus que chez nous.
Par contre, le mixage des clientèles n’est peut-être pas souhaité ?

Matt
Invité

Et en Belgique on aura droit à toutes les motorisations ?

12000 pour des versions huppées, ça semble être un parti pris correct.

fidoboulett'
Invité

Pour les américains les voitures sont jetables. Ils veulent seulement ne pas attendre 6 mois avant d’avoir leur voiture et ne pas tomber en panne. La réputation ils n’en ont rien à b….ler. La preuve, ils ont tout de suite adopter Lexus qui a mis 20 ans avant d’être connu en Europe (et pour le succès…), parce que les produits correspondaient à leur marché. Si la Mini cartonne là bas (alors que l’image de Mini si on se réfère à l’époque Rover n’est pas brillantissime) il y a une place pour la Fiat 500 « du groupe Ferrari » !

wpDiscuz