Accueil F3 Résultats et brèves des autres disciplines

Résultats et brèves des autres disciplines

65
0
PARTAGER

C’est déjà la mi-saison dans la plupart des championnats. A Monza, en FR ALPS, Charles Leclerc (Fortec) a beau s’offrir un doublé, Nick de Vries (Koiranen) est presque mathématiquement hors de portée. En EuroFormula Open, en revanche, le doublé d’Artur Janosz (RP Motorsport) sur le Hungaroring lui permet de reprendre la main au championnat. Même s’il a moins de 10 points d’avance sur le 3e…

FR ALPS

C’est déjà l’antépénultième meeting 2014 de Formula Renault ALPS. George Russell (Koiranen) est absent à Monza pour cause de grippe. Il est remplacé par Leo Yee. Yuan Bo est également de retour chez Koiranen.

Le vendredi, Nick de Vries (Koiranen) et l’invité Ben Barnicoat (Fortec) dominent le vendredi. Néanmoins, le samedi, c’est le méconnu Stefan Riener (CRAM) qui est en tête des qualifications. De Vries se retrouve en milieu de grille.

FR ALPS 1

Le samedi après-midi, Riener craque et vole le départ. Il lui est annoncé qu’il aura 10 secondes de pénalité. Derrière, Matevos Isaakyan (JD) cède sa 2e place à Charles Leclerc (Fortec.) Avec la punition de Riener, il est même virtuellement leader ! Le Monégasque n’a plus qu’à dérouler. D’autant qu’Isaakyan se sort tout seul. Alessio Rovera (CRAM) hérite de sa 2e place.

Leclerc obtient son premier succès en automobile. Rovera est 2e et Riener se retrouve 3e. Notez la superbe 4e place de De Vries, obtenue au terme d’une belle remontée dans le peloton.

FR ALPS 2

Le dimanche matin, Dennis Koornev effectue un strike au départ. Il embarque Barnicoat et Riener. Devant, Isaakyan dépasse le poleman Leclerc, qui se dédouble peu après. Dario Capitanio (BVM), 4e, dépasse lui Rovera, qui se dédouble également. L’Italien a du mal à semer son compatriote. A force de hausser le rythme, le duo revient sur Isaakyan.

Leclerc s’offre un doublé, tandis qu’Isaakyan, Rovera et Capitanio se présentent devant le starter (dans cet ordre) en file indienne.

FR ALPS 3

Au classement, de Vries est à 200 points. Il est quasiment sûre de succéder à Antonio Fuoco. Leclerc passe 2e, à 130 points. Tandis qu’Isaakyan glisse au 3e rang, à 122 points.

FR ALPS 4

EuroFormula Open

Janosz vs Stuvik, round 4, fight ! A Jerez, Sandy Stuvik (RP Motorsport) s’est offert un doublé, synonyme d’avantage au championnat. Artur Janosz (RP Motorsport) veut donc prendre sa revanche sur l’Hungaroring. Il décroche ainsi la pole du samedi.

F3 Open 1

Stuvik, 3e sur la grille, tente l’impossible pour rattraper -et battre- Janosz. En début de course, il tente un dépassement, mais le Polonais lui ferme la porte et le Thaïlandais jardine pour éviter le contact. La chance de Stuvik, c’est que derrière, Cameron Twynham et Nici Pohler (tous deux chez West-Tec) s’accrochent. Le Gallois part même en tonneau. Pas de bleus, mais un safety-car. Ainsi, le peloton est regroupé.
Au restart, Janosz contrôle Alex Palou (Campos) et Andrés Saravia se débarasse de Sean Walkinshaw (Campos.) Le fils de Tom ne peut ensuite résister au retour de Stuvik.

Janosz s’impose devant Palou et Saravia. C’est le premier podium en F3 du Guatémaltèque. Dire qu’il y a peu, il était moniteur de pilotage pour Audi Amérique Latine et devait se contenter d’apparitions en GT…

F3 Open 2

Janosz, décidément très motivé, obtient aussi la pole dominicale.

F3 Open 3

Pour la course 2, Palou se colle à Janosz. Le Polonais commet une petite erreur et l’Espagnol en profite. Stuvik se tient au 3e rang, loin devant Konstantin Tereschenko (Campos.) Le Toyota du Thaïlandais expire et Tereschenko passe 3e.

C’est donc une victoire de Palou devant Janosz et Tereschenko (dont c’est le premier podium en F3.)

F3 Open 4

Janosz tient donc sa vengeance de Jerez. Le revoici en tête, avec 140 points. Stuvik passe donc 2e, à 135 points. Palou, le seul à suivre le rythme des pilotes RP Motorsport, est 3e à 131 points.

Tout reste donc ouvert alors que l’on s’apprête à entrer dans la 2e moitié de saison.

F3 Open 5

F4

Vous vous souvenez de Tom Bale ? Ce jeune Gallois est le fils du photographe officiel de la FG 1000. Kartman, il se retrouve logiquement au départ de la Formula Gulf pour 2013-2014. Bien qu’absent au premier meeting et sans expérience de la monoplace, il s’impose in extremis face au redoublant Saeed Bintouq. Et ensuite ? Grâce au pétrolier Gulf, il assiste en spectateur aux 24 heures du Mans.

La bonne nouvelle, c’est qu’il vient de trouver un baquet en F4, chez Chris Dittman. Charge à lui de confirmer son talent. Rappelons que la F4 BRDC et la FG 1000 utilisent le même châssis RFR. Bale ne sera donc pas trop dépaysé…

FG 1000

FA 1

Acceleration Events fait escale au Slovakia Ring. La piste n’est pas homologuée pour les monoplaces. Du coup, le Slovaque Richard Gonda doit se contenter d’une démo à Bratislava.

FA1 1

Et pour assurer le show, il y a toujours la mascotte, David Hasselhoff. Tout juste revenu du Gumball, l’acteur-chanteur joue les bateleurs avec une réplique locale de K2000.

FA1 2

Porsche Carrera Cup Asia

Les filiales chinoises de Porsche et Volkswagen ont pris sous leurs ailes les pilotes chinois de Carrera Cup Asia. Depuis plus d’un mois, Zhang Zhen Dong, Zhang Da Sheng, Zhang Zhiqiang et Bao Jin Long (parfois accompagnés de Yuan Bo) sont en Europe. Première étape : la course de Carrera Cup France en prologue des 24 heures du Mans (hors championnat.) Zhang Zhen Dong est le seul au départ et il termine 39e (sur 51.) Ensuite, ils visitent le siège de Porsche et son musée. Puis les voilà au Nürburgring pour un stage de pilotage, supervisé par Christian Menzel.
L’objectif final est de disposer de pilotes Chinois rapides. Pour l’instant, Ho-Pin Tung est le seul capable d’amener une Carrera Cup Asia sur un podium. Quant aux précédentes mascottes chinoises de Porsche, « Rose » Tan et Wang Jian Wei, ils ont été abandonnés en rase campagne faute de résultats.

PCCA

F1

Il y a une parade de F1 historiques en prologue du Grand Prix de Grande-Bretagne. Le Classic Team Lotus, équipe officielle de Lotus Cars, est de la partie. Dario Franchitti s’offre un tour de Silverstone en 25, tandis que Chris Middlehurst conduit une 49B. Damon Hill, un temps annoncé, manque finalement à l’appel.

Classic Team Lotus

Par ailleurs, Mercedes fête ses 60 ans de présence en F1. Une W196 R est exposée dans le stand. Lewis Hamilton et Nico Rosberg s’amusent à monter dedans, faire des selfies avec, etc.

Mercedes GP

Crédits photos : EuroFormula Open (photos 1 et 6 à 10), Renault Sport Italia (photos 2 à 5), Gulf Sport (photo 11), Acceleration Events (photos 12 et 13), Porsche Carrera Cup Asia (photo 14), Classic Team Lotus (photo 15) et Mercedes (photo 16)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz