Accueil F1 Un pilote Honda en GP2 en 2014 avec la F1 en vue...

Un pilote Honda en GP2 en 2014 avec la F1 en vue en 2015 ?

119
8
PARTAGER

Le retour de Honda en F1 avec McLaren, c’est une grande nouvelle pour les fans de la marque. Mais ça n’est pas suffisant pour les supporters japonais. Un moteur, c’est bien, mais il leur faut un héros pour qui vibrer. On se souvient du tollé quand BAR avait éjecté Takuma Sato. Honda avait dû en urgence financer le montage de Super Aguri pour garder « Taku » en Formule 1 et calmer la fureur des fans. Satoru Nakajima, représentant japonais de la première période Honda, a toujours un statut mythique au pays du Soleil Levant. Le magazine japonais Autosport avance cette semaine que Honda a réservé un baquet chez ART Grand Prix en GP2 pour cette saison, en vue de préparer un pilote du cru pour la F1 en 2015 avec un moteur Honda dans le dos.

Il y a bien un pilote japonais de retour en F1 cette saison (c’est presque fait), en la personne de Kamui Kobayashi. Seulement voilà, Kamui est un ancien de la filière Toyota. On ne rigole pas avec ces choses-là au Japon. Un pilote, surtout s’il est issu d’une filière constructeur, est  loyal à vie envers « sa » marque, sa famille. Les transfuges sont rarissimes. Il faut donc un pilote  tatoué Honda. Autosport propose trois candidats, les trois pilotes Honda les plus rapides du moment. Tous trois encore relativement jeunes, dans la seconde moitié de leur vingtaine, avec une bonne expérience de la monoplace puisqu’ils courent depuis plusieurs saisons en Super Formula. Le premier est le champion 2013, Naoki Yamamoto. Seul à avoir tenu tête à André Lotterer et Loïc Duval en 2013, il est monté en puissance à chaque saison disputée. C’est lui qui a le vent en poupe, même s’il a le désavantage de n’être jamais sorti du Japon. Le second, Koudai Tsukakoshi, sort d’une saison plus laborieuse. Combatif, sympathique, il a une saison en F3 en Europe dans son CV il y a quelques années. Complétant le trio, Takuya Izawa est le plus « corporate » des trois. La rumeur veut que les trois hommes aient tous déjà visité Paragon…

Il reste des inconnues dans cette histoire. D’abord, il est possible que Honda décide en fait de miser sur l’avenir et de faire monter un pilote plus jeune. D’autre part, on voit mal McLaren se faire dicter le choix de ses pilotes, d’autant que Kevin Magnussen qui vient d’arriver est très jeune. A moins que Honda ait une seconde écurie cliente en vue ? Wait and see.

Source : Autosport Japon

Crédit image : le blog auto

 

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Un pilote Honda en GP2 en 2014 avec la F1 en vue en 2015 ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Joest Jonathan Ouaknine
Editor
On en revient à l’époque des Satoru Nakajima et autres Aguri Suzuki, débarqués en F1 sans passer par la case « Europe »… Quitter un environnement aussi radicalement différent que le Japon ne sera pas une chose aisée. Takuma Sato et Kamui Kobayashi ont percé car dés la F3, ils se sont exilés. De plus, McLaren n’est pas Tyrrell ou Larrousse : pas question d’aligner n’importe qui. Pendant 19 ans, chaque proposition de Mercedes (Dario Franchitti, Helio Castroneves, Ralf Schumacher, Gary Paffett…) a essuyé un cinglant « no ». Alors imaginez le destin de nos Japonais qui n’ont rien prouvé hors de l’archipel… Honda… Lire la suite >>
Plop
Invité

D’un autre côté, Yamazaki Yosuke a 54 ans. Pas étonnant qu’il soit à l’arrêt même lors d’un meeting à 6 inscrits !

4aplat
Invité

Ca serais pas mal en effetvqu un pilote japonais « accompagne » ce retour d Honda.
Parions qu il sera pilote d essais en 2015, chez Mc Laren ou autre et titulaire en 2016.
D ici là, Honda a le temps de trouver un 2eme chassis, pourquoi pas un dew nouveaux candidats a l entree en F1 ?

jr
Invité

Mc laren a bien mieux sous la main qu’un japonais sans expérience européenne ils ont vandornne

Kamuikaze
Invité

Je verrais bien Lotus/Force India/Sauber signer avec Honda en 2015 pour faire des économies (imaginons que le V6 japonais sera le moins coûteux) et caser un pilote Honda pour avoir 20 ou 30% de reduc’ sur le moteur histoire de pouvoir un tant soit peu sortir la tête de l’eau.

Thibaut Emme
Admin

Lotus fait déjà cela avec Renault 😉
Pic pourrait (devrait) être annoncé pilote de réserve (prêt à sauter dans le baquet de Maldonado ? 😀 ) de l’écurie suite à un accord avec Renault.

DarkKane
Invité

On peut imaginer aisément voir un pilote japonais affilié à HONDA entrer dans une écurie de second plan l’an prochain (genre MARUSSIA) en échange du moteur avant de prendre place dans un baquet de l’écurie reine McLAREN.
Une seule certitude : même si j’apprécie de voir 3 français en F1, je trouve assez étrange d’avoir certaines nationalités sur représenté et d’autres sous. Surtout celles bénéficiant d’une grande industrie auto (USA, Japon, Corée, etc.)

wpDiscuz