Accueil BMW Spyshots : la BMW i3 surprise en tests

Spyshots : la BMW i3 surprise en tests

49
3
PARTAGER

La BMW i3 est prévue pour arriver sur nos routes dans un tout petit peu plus d’un an. En attendant sa commercialisation, BMW poursuit ses séries de tests de validation. Après des tests hivernaux début mars, revoilà la BMW i3 en test au soleil dans le sud de l’Europe.

Du point de vue esthétique, BMW ne dévoile pas grand chose de plus et la i3 est toujours lourdement camouflée. Les feux sont toujours remplacés tant à l’avant qu’à l’arrière par des modèles qui n’ont rien à voir avec ce que sera la série. En revanche coté allure générale, la voiture semble figée pour l’instant contrairement à sa grande soeur l’i8 qui a déjà connue plusieurs évolutions. Les photos sont visibles ici.

Ce qui se voit le plus finalement sont les jantes si spéciales et surtout l’étroitesse des pneus de l’i3. Pour peu on se croirait de retour plusieurs années en arrière à l’époque des gommes de 15 cm de large. Malgré les rumeurs d’abandon qui ont couru la gamme i verra bien le jour selon le planning prévu. La petite électrique de BMW est toujours attendue pour un prix aux alentours des 40 000 euros ce qui devrait la placer au-dessus de la Renault Zoe qui arrive à la fin de cette année.

Gallerie BMW i3 et i8 concepts à Paris:
[zenphotopress album=12199 sort=random number=10]

Lire également : Pékin 2012 Live – BMW i8 Spyder Concept

Source : Autoweek

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Spyshots : la BMW i3 surprise en tests"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
fanbmw
Invité

Je ne suis pas convaicu par les voitures électriques ! trop chères, trop peu d’autonomie et écologiquement je me pose des questions : que va ton faire des batteries mortes….faudra t il plus de nucléaire pour pouvoir charger toutes les voitures…je crois baucoup plus aux moteures à hydrogène mais c’est juste une impression…ai-je raison ou tord l’avenir nous le dira

BlackLion
Invité
Et l’hydrogène tu l’obtiens comment ? A partir du pétrole ou gaz ? Dans ce cas autant rouler directement à l’essence. Par électrolyse ? Dans ce cas il te faut des centrales nucléaires* mais tu n’en veut pas. Par réaction chimique ? Trop toxique et polluant. Il reste la production d’hydrogène par des algues. Sauf que c’est pas encore au point… Bref l’hydrogène c’est loin d’être si génial que ça. * : Rappel le nucléaire est non polluant contrairement à ce que voudrait faire croire certains lobbys écolos… Il y a juste des déchets gênants et des problèmes de sécurités.… Lire la suite >>
wpDiscuz