Accueil Actualités Entreprise Landwind abandonne l’automobile

Landwind abandonne l’automobile

48
1
PARTAGER

Le marché Chinois se consolide à vitesse V. Terminée, l’époque où n’importe qui pouvait vendre n’importe quoi. Landwind en a fait l’amère expérience. Il vient donc officiellement  d’abandonner les berlines.

Rappel des faits. A l’origine de Landwind, il y a Jiangling qui produit des utilitaires Isuzu depuis les années 80. Ford en a racheté 25% en 1995. Il y a une dizaine d’années, Jiangling décide de lancer une marque de SUV haut de gamme, Landwind.
Puis en 2006, Landwind se diversifie avec le monospace Fenshang (un ChangAn CV9 rebadgé) et la citadine Fenghua (une Ford Fiesta 4 portes dégriffée.)

Objectif: 150 000 unités par an.

Aujourd’hui, on est évidemment très loin du compte. Les voitures de Landwind n’ont jamais convaincu et 5 ans plus tard, les Chinois les boudent d’autant plus qu’elles ont peu évolué.
Le constructeur a donc décidé d’arrêter les frais. De toutes façons, cela faisait plusieurs mois que les voitures n’étaient plus produites. Landwind n’a fait que confirmer un soupçon.

Mais rassurez-vous, Landwind et Jiangling poursuivent dans les utilitaires (avec notamment le Transit) et les SUV. Le X-Pedition (dont le crash-test a marqué les esprits) s’est offert récemment un lifting:

Source:
Auto.163

A lire également:
Landwind revient en Europe!
EuroNCAP: 2 étoiles pour le Landwind

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Landwind abandonne l’automobile"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
cycledelic
Membre

Cela fait partie en effet de l’écrèmage naturel des fabricants chinois. Tout comme il y a quelques dizaines d’années, il y avait des dizaines de fabricants automobile en France.

wpDiscuz