Accueil Breaks Essai Dacia Logan MCV épisode 1

Essai Dacia Logan MCV épisode 1

272
19
PARTAGER

dacia_logan_MCV_250.jpgInitialement conçue pour les marchés émergents, la Dacia Logan berline a débarqué en Europe de l’Ouest en 2005, la forte demande ayant finalement fait changer le groupe Renault de stratégie commerciale. Boudée par les commerciaux en raison des commissions « low cost » qu’elle leur générait, la berline « Made in Roumanie » a, en revanche, été tout de suite plébiscitée par une nouvelle clientèle découvrant les joies de la voiture neuve grâce à son prix imbattable. Avec 19000 modèles écoulés en France (troisième marché derrière la Roumanie et la Russie) en 2006 et 400.000 dans le monde, son succès ne souffre jusqu’à présent d’aucune discussion. Mais quasiment seule sur son marché, la berline va désormais devoir affronter une concurrente redoutable avec le lancement de sa grande soeur: la Logan MCV pour Multi Convivial Vehicule…

Break de 5 ou 7 places dévoilé lors du dernier Mondial de l’auto, la Logan MCV avait alors suscité un bel enthousiame auprès du public venu la découvrir. Pour preuve, en deux semaines le petit stand Dacia a enregistré 600 commandes ferme de son nouveau modèle tandis que le stand voisin de la marque au losange, qui ne présentait aucune nouveauté, n’en dénombrait que 900.

L’arrivée de ce futur best-seller sur le marché a orienté les objectifs de vente de Dacia à la hausse (30.000 unités dans l’Hexagone avec une proportion de 1/4 de berlines pour 3/4 de MCV). Depuis sa commercialisation, le 9 janvier dernier, les bons de commande affluent, à tel point que les délais de livraison approchent déjà les quatre mois contre six semaines pour la berline.

dacia_logan_MCV_1.jpg

Destinée à être encore plus polyvalente que sa version tri-corps, la Logan MCV mesure 20 cm de plus en longueur et propose une garde au toit supérieure de 10 cm pour ses passagers. Elle conserve bien entendu sa garde au sol élevée de 155 mm et ses suspensions à grand débattement pour affronter toutes sortes de routes défoncées. Par rapport à la berline, elle dispose en plus d’un ski de protection sous le chassis, de bandes latérales de plus grande dimension et d’un dispositif d’étanchéité de la boite de vitesses renforcé.

dacia_logan_MCV_interieur_1.jpg

A l’intérieur on retrouve la même austérité mais également la même sensation de robustesse que dans la berline aussi bien au niveau des plastiques que de la sellerie. Notre modèle d’essai, une version sept places, proposait un équipement « haut de gamme » avec quatre vitres électriques, un autoradio laser, la climatisation, les jantes alliage, un filet de protection pour les bagages et, motorisation diesel oblige, la direction assistée.

Sous le capot on retrouve donc le bien connu 1.5 dCi de 70 ch qui nous semble bien modeste pour un véhicule capable de transporter sept adultes et pesant le poids, certes contenu pour une voiture de ce gabarit mais tout de même, de 1245 kg. Nous oublions sans doute que le marché principal de la Logan MCV se situe dans des pays où le standard automobile est à des années-lumières de celui de nos contrées d’Europe de l’Ouest.

dacia_logan_MCV_interieur_2.jpg

Pour en avoir le coeur net, il ne nous reste plus qu’une chose à faire: tourner la clef de contact et passer la première pour une petite prise en mains de 100 kms sur les jolies routes du Haut Vaucluse et de la Drôme Provençale. En voiture Simone…

 

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Essai Dacia Logan MCV épisode 1"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nullos
Invité

J’espère qu’un tuner carrossier offrira la possibilité de la kitter comme le concept logan Steppe qui était vraiment très joli.

J’aimerais aussi un vrai hayon plutôt que les portes battantes, mais on ne peut pas tout avoir.

PCH
Invité

idem que mon commentaire sur la Tata qui précède…

Ben
Invité

Sachant qu’au fur et à mesure, des concurrentes de la Logan vont sortir. Va t’on au fur et à mesure voir, en « low cost », une nouvelle course à l’armement ?

Est-ce que dans ce segment aussi, ce sera la course pour celui qui en offira le plus ? Plus d’équipement, de puissance, de prestige, de confort, de technologie…

Dans quelques années, quand sortira la Logan II (ou quelque soit son nom), en restera t’on à « finition haute » avec clim manuelle en série, ou sera t’on passé à GPS, capteur de plus & luminosité, radar de recul, 10 airbags, moteur DCI 150 …

Nullos
Invité

@Ben. Vu le nombre de variantes de la Logan qui doivent encore sortir, je pense qu’on a encore le temps avant que la Logan 2 ne soit disponible. Mais à ce moment là (2015?) je pense aussi que le DCi 150 sera largement amorti et qu’il y a des chances qu’il fasse partie du lot, si il passe les normes euro 6…

yvres
Invité

J’ai déjà conduit un break volvo 240 D 79ch atmo, c’était un sacré veau !
Alors 70ch pour le même poid, ça fait vraiment faible !

wpDiscuz