par Thibaut Emme

Prix des carburants : une mission lancée par Bercy

Les prix des carburants n'en finissent pas de jouer avec les nerfs des consommateurs. Après des records atteints mi-avril, La hausse que l'on connait depuis début juillet fait craindre un retour sur les records. Avant d'envisager un blocage des prix, Bercy vient de lancer une mission chargée de les étudier.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Les prix des carburants n'en finissent pas de jouer avec les nerfs des consommateurs. Après des records atteints mi-avril, les prix à la pompe avaient reflué jusqu'à leur niveau de la fin de l'année 2011. La hausse que l'on connait depuis début juillet fait craindre un retour sur les records. Avant d'envisager un blocage des prix, Bercy vient de lancer une mission chargée de les étudier.

Le gazole était affiché en moyenne à 1,4060 euros le litre la semaine dernière soit 9 centimes par litre de plus que le plus bas de fin juin. Le SP95 quant à lui était à 1,5740 euros le litre soit 7,2 centimes de plus que la fin juin. Enfin le litre de SP98 se vendait en moyenne à 1,6292 euros soit 6,84 centimes de plus. Afin de couper court aux rumeurs et inquiétudes d'une hausse injustifiée qui serait faite par les pétroliers au moment des départs en vacances, Pierre Moscovici, Ministre de l'Economie et des Finances, a demandé à l'Inspection Générale des Finances (IGF) ainsi qu'au Conseil Général des Mines de mener une mission.

"J’ai demandé à l’IGF et au Conseil général des mines de conduire à très court terme une mission d’analyse et d’inspection sur la formation et la transparence des prix de la filière pétrolière. Les Français peuvent avoir confiance, nous agirons dans leur intérêt avec comme préoccupation leur pouvoir d’achat" a déclaré le ministre dans les colonnes de Nice Matin. Cette mission analysera donc les variations des prix à la pompe pour vérifier qu'ils sont bien corrélés aux variations du prix du pétrole.

Si depuis la fin du mois de juillet l'euro est revenu autour des 1,23 dollars pour 1 euro, le baril de pétrole brut a dans le même temps vu son cours repartir à la hausse de façon vertigineuse passant en 20 jours à peine de 90$ à 112 $ à date, sur fond de crise Syrienne. Le trend haussier observé actuellement fait craindre un retour du baril à 120 $ comme au moment des records de prix à la pompe. Pourtant certaines nouvelles devraient calmer cette hausse comme la reprise de la production de pétrole par le Soudan Sud.

Source : Nice Matin, Ministère

Pour résumer

Les prix des carburants n'en finissent pas de jouer avec les nerfs des consommateurs. Après des records atteints mi-avril, La hausse que l'on connait depuis début juillet fait craindre un retour sur les records. Avant d'envisager un blocage des prix, Bercy vient de lancer une mission chargée de les étudier.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.