par Nicolas Morlet

Bref essai Volvo V60 Plug-In Hybrid

C’est lors du Challenge Bibendum que nous avons été conviés à prendre brièvement en main la première Volvo hybride diesel rechargeable : la V60 Plug-In hybrid. Une voiture toujours à l’état de prototype, qui deviendra une réalité commerciale à la fin de l’année prochaine.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

C’est lors du Challenge Bibendum que nous avons été conviés à prendre brièvement en main la première Volvo hybride diesel rechargeable : la V60 Plug-In hybrid. Une voiture toujours à l’état de prototype, qui deviendra une réalité commerciale à la fin de l’année prochaine.

Extérieurement, rien ou presque ne vient différencier ce break «écologique» de ses congénères. Seule la trappe «à carburant» creusée dans l’aile avant gauche permettant le branchement sur secteur pour la recharge de la batterie et l’inscription «Plug-In hybrid» dans le jonc chromé au bas du hayon en affichent la spécificité.

L’habitacle, habillé d’un superbe mariage de plastiques blancs et de cuir bleu, est également identique à celui d’une V60 de série. Il s’en distingue seulement par ses trois boutons situés au bas de la console centrale permettant au conducteur de sélectionner le mode de conduite désiré (Pure, Hybrid ou Power) et par son plancher de coffre rehaussé abritant le moteur électrique qui anime les roues arrière.

Ce dernier est fort de 70 chevaux et 200Nm. Alimenté par des batteries de 12kWh, il permet d’assister le moteur diesel  5 cylindres 2.4l de 215 chevaux et 440Nm lorsque le besoin s’en fait sentir, mais peut aussi se charger d’animer seul la voiture dans certaines conditions.

C’est notamment le cas en activant le mode Pure. Dans ces conditions, la climatisation se coupe automatiquement de manière à offrir une autonomie aussi longue que possible, située aux alentours de 50 kilomètres. Le moteur diesel ne se met alors en route qu’en dernier recours, si le moteur électrique ne peut répondre seul à la sollicitation du conducteur.

En Hybrid et en Power, les deux blocs fonctionnent ensembles. De manière à adopter une conduite aussi économe que possible dans le premiers cas, favorisant les performances et les reprises dans le second. Mais toujours avec une belle douceur rendant pratiquement imperceptible le passage d’un moteur à l’autre.

Au volant, le V60 Plug-In Hybrid affiche un tempérament bien trempé, avec des accélérations canons grâce au couple du moteur électrique disponible immédiatement dès les plus bas régimes et à la puissance combinée des deux blocs en charge. La boîte de vitesses automatique est également d’une grande douceur, et l’on est content de voir que Volvo a privilégié cette solution mécanique à une boîte à variation continue que l’on retrouve habituellement sur les hybrides.

Le mode Pure – tout électrique donc -  se montre réellement exploitable en usage urbain et péri-urbain, grâce notamment à la puissance suffisante du moteur pour ne pas nécessiter d’aide du bloc diesel dans le cadre d’une utilisation normale.

L’autonomie totale de la voiture est ainsi annoncée à 1.200 kilomètres grâce à une consommation moyenne selon les normes de calcul actuelles de l’ordre de 1,9l/100km, soit 49gr/km de CO2.

Conclusion

Cette première prise en main permet d’apprécier l’aboutissement de ce concept, et de sa technologie hybride-diesel qui devrait s’annoncer comme la meilleure alternative qui soit en Europe dans un avenir proche. Mais deux facteurs rendent le succès de ce modèle encore aléatoire : la puissance globale des moteurs dont beaucoup d’acheteurs n’ont pas besoin chez nous et…le prix auquel il sera affiché, même si, avec une telle consommation, les primes devraient pleuvoir.

Lire également :

Volvo V60 Hybride rechargeable : plus de détails

Essai Volvo V60 D3

Pour résumer

C’est lors du Challenge Bibendum que nous avons été conviés à prendre brièvement en main la première Volvo hybride diesel rechargeable : la V60 Plug-In hybrid. Une voiture toujours à l’état de prototype, qui deviendra une réalité commerciale à la fin de l’année prochaine.

Nicolas Morlet
Rédacteur
Nicolas Morlet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.