par Gautier Bottet

Amsterdam sans véhicules thermiques en 2030

Les mesures pour la réduction de la circulation des véhicules thermiques se multiplient, et se confirment. Amsterdal prend à ce jour l'une des orientations les plus drastiques : plus de moteurs essence ou diesel dans ses rues et canaux dès 2030.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Plusieurs pays ont déjà annoncé leur intention de dire non aux voitures essence ou diesel non hybrides au cours de la prochaine décennie. Non à leur vente pour le moment. Mais Amsterdam a lancé un plan très ambitieux, avec en cible l'interdiction totale de circuler pour tout véhicule thermique en 2030.

Le plan est gradué. Dès l'année prochaine, la zone définie par l'autoroute périphérique A10 sera interdit aux véhicules diesel de plus de 15 ans. En 2022, les bus et cars non électriques seront interdits dans le centre ville, et en 2025 les deux roues seront eux aussi concernés. Ainsi que les bateaux d'agrément sur les canaux. Et en 2030, la page de l'essence et du diesel sera donc tournée dans la ville, puisqu’aucun véhicule ainsi motorisé ne pourra circuler dans le centre.

En parallèle, le nombre de bornes de recharge devrait fortement augmenter : 3000 aujourd'hui, plus de 20 000 en 2025. Un plan d'accompagnement financier est également prévu pour aider les habitants à changer de véhicule, vers l'électrique.

L'association locale des constructeurs automobiles, la RAI, s'est fermement déclarée opposée à ce plan. Selon elle, trop d'habitants n'auront pas les moyens de changer de véhicule pour acquérir un véhicule électrique, faisant d'Amsterdam une ville de riches.

L'avis de Leblogauto.com

Passer au tout électrique, Amsterdam l'a décidé. Le tout sous couvert de santé publique bien sûr, mais les objectifs de réduction des émissions de CO2 sont aussi sous-jacents. Dans les années à venir, les grandes villes européennes sont toutes appelées à prendre des mesures similaires. Encore faudra-t-il veiller à ce que le plan soit complet : développement de l'infrastructure et accompagnement sérieux des propriétaires vers le changement de motorisation.

Pour résumer

Les mesures pour la réduction de la circulation des véhicules thermiques se multiplient, et se confirment. Amsterdal prend à ce jour l'une des orientations les plus drastiques : plus de moteurs essence ou diesel dans ses rues et canaux dès 2030.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.