par Thibaut Emme

WRC Suède 2022 : Rovanperä et Evans au duel

Les Toyota sont à la fête en Suède tandis que les Hyundai font la tête. Rovanperä mène le bal d'un souffle. Guerre de succession en vue...

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Le rallye de Suède est une des épreuves particulières de la saison avec une propension à échoir à un scandinave, sauf exception. Cette année ne fera sans doute pas exception à la règle, sauf si Elfyn Evans (Gallois) réussi à l'emporter. Pour le moment, ce n'est pas fait. Il est encadré par deux Finlandais aux dents longues.

Hier fut une rude journée pour Ott Tänak. Alors qu'il semblait avoir le rythme pour un rallye Suède en léger manque de neige sur certaines portions, voilà que la partie hybride de sa i20 Rally1 le lâche. C'est l'abandon dans l'ES6 (sur 7). Il repart ce samedi, mais avec plus de 19 minutes de débours.

Pour Breen (Ford Puma Rally1), cela a commencé encore plus tôt, dès l'ES2. Il a tapé un mur de neige et a endommagé son Puma. Il est reparti et...a tapé un autre mur de neige, plus profondément cette fois. Par erreur, Paul Nagle, son copilote a indiqué qu'il y avait une urgence médicale (ce qui n'était pas le cas) et le drapeau rouge est tombé. 2000 dollars de pénalité. Mais pour eux, c'est surtout un vendredi off et plus de 50 minutes de pénalité (5x10 min).

Des écarts encore trop faibles

Devant, personne ne se dégage nettement. Les conditions sont compliquées avec de la neige qui est tombée après les reconnaissances par exemple. Dans ce cadre, c'est le brin de chance qui permet de passer "à fond" aussi.

Après l'ES11 (sur 19), Rovanperä est donc en tête avec à peine 4,8 secondes d'avance sur Evans. Le revenant Lappi, qui profite de la semi-retraite de Ogier, place la 3e Toyota Yaris à la 3e place, à 12 secondes de Rovanperä, avec 3,1 secondes sur Neuville en embuscade pour le podium. Oliver Solberg est un peu décroché, à la 5e place, à 51,5 secondes.

Katsuta comme à son habitude préfère "assurer" et ça paie avec la 6e place provisoire. Il devance Fourmaux et Greensmith sur Puma. Sur ce terrain délicat, la Yaris semble un cran devant la i20, elle-même un cran devant le Puma. Le Monte Carlo n'était qu'un baroud d'honneur ?

Classement provisoire du Rallye de Suède 2022 après l'ES11

POSDRIVERCO-DRIVERTEAM / CARDIFF 1ST
1 K. ROVANPERÄ J. HALTTUNEN GR Yaris Rally1
2 E. EVANS S. MARTIN GR Yaris Rally1+4.8
3 E. LAPPI J. FERM GR Yaris Rally1+12.0
4 T. NEUVILLE M. WYDAEGHE i20 N Rally1+15.1
5 O. SOLBERG E. EDMONDSON i20 N Rally1+51.5
6 T. KATSUTA A. JOHNSTON GR Yaris Rally1+1:23.6
7 A. FOURMAUX A. CORIA Puma Rally1+2:01.9
8 G. GREENSMITH J. ANDERSSON Puma Rally1+2:14.2
9 A. MIKKELSEN T. ERIKSEN Fabia Evo+4:17.4
10 O. VEIBY S. SKJÆRMOEN Polo GTI+4:22.2

Illustration : Toyota

Pour résumer

Les Toyota sont à la fête en Suède tandis que les Hyundai font la tête. Rovanperä mène le bal d'un souffle. Guerre de succession en vue...

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.