Pirelli quittera le WRC après 2024
par Nicolas Anderbegani

Pirelli quittera le WRC après 2024

Devenu manufacturier officiel et unique du WRC en 2021, Pirelli stoppera son engagement à l’issue de la saison 2024. Dans un communiqué, le manufacturier Italien a confirmé qu’il n’avait pas répondu à l’appel d’offres de la FIA pour la période 2025-2027.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Le communiqué a été publié aujourd'hui : "Pirelli n'a pas présenté sa candidature pour la fourniture du Championnat du monde des Rallyes de la FIA pour la période 2025-2027. En conséquence, l'entreprise italienne conclura son partenariat en tant que manufacturier unique du WRC en 2024, après avoir atteint les objectifs fixés il y a trois ans, au début de la période contractuelle actuelle."

"Pirelli – présent dans plus de 350 championnats de sport automobile à travers le monde – reste engagé en rallye et continuera à participer à toutes les autres compétitions de rallye dans lesquelles il est actuellement impliqué. Parmi celles-ci figure le Championnat d'Europe des Rallyes de la FIA, remporté cette année par Hayden Paddon au volant d'une Hyundai équipée de pneus Pirelli. L'ERC est organisé par le même promoteur que le WRC, et plusieurs fabricants de pneus y participent. Pirelli est également présent dans plus de 40 championnats nationaux de rallye dans le monde, ainsi que dans une grande variété d'autres événements pour les voitures de rallye modernes et historiques."

D'autres priorités...ou un désamour ?

Même si Pirelli affirme avoir « atteint ses objectifs », ce qui reste assez flou, il faut se rappeler que le fabricant a été régulièrement sous le feu des critiques de la part des pilotes, Sébastien Ogier en tête, suite aux nombreux cas de délaminage des pneus sur terre et même sur la neige cette année en Suède, sans oublier les crevaisons fréquentes sur asphalte. La qualité des pneus italiens a été sérieusement remise en question par de nombreux pilotes, et le sujet était un facteur de crispations récurrent. Pas idéal niveau publicité !

Il s’agit peut-être aussi d’un revirement stratégique alors que le WRC est en perte de vitesse, quand bien même l’évocation d’un possible retour de Subaru a récemment enthousiasmé les fans. Michelin, précédent fournisseur du WRC, et le fabricant indien MRF seraient sur les rangs pour prendre la relève de Pirelli, qui doit aussi faire face à de la concurrence dans l’appel d’offres de renouvellement de la fourniture pneumatique en F1, Bridgestone ayant manifesté ses envies pour 2025. Tout cela n'est pas que spotif, puisque l'implication de Pirelli revêt aussi une dimensions commerciale avec du sponsoring.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Pirelli a décidé de ne pas répondre à l'appel d'offres de la FIA pour la fourniture de pneumatiques dans le cadre du WRC à partir de 2025. Très critiqué pour la qualité de ses gommes, le manufacturier italien va se focaliser sur la F1, où son contrat est également à échéance.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.