Pirelli tourné vers le haut-de-gamme
par La rédaction

Pirelli tourné vers le haut-de-gamme

Interrogé par Les Echos cette semaine, Marco Tronchetti Provera – patron de Pirelli – a répété l’intention du manufacturier italien de se tourner vers les modèles haut-de-gamme.

Zapping Le Blogauto Essai Opel Grandland GSE

Retour sur une option stratégique payante : il y a quelques années, Pirelli choisit de se focaliser sur le haut-de-gamme… En 2010, Marco Tronchetti Provera s’en félicite dans les colonnes des Echos : « Nous n’avons pas voulu nous lancer sur le marché des pneus moins chers, par exemple avec une seconde marque. Si bien qu’aujourd’hui nous ne sommes pas affectés par la concurrence chinoise ou coréenne. »

Pour l’Italien, le présent ralentissement des ventes de voitures compactes n’affectera pas sa marque et il prévoit même une croissance des livraisons du marché de remplacement qui représente 75% de ses volumes. Au total, l’activité pneumatique gagnera 10 % en 2010.

Parallèlement, Pirelli investit 150 millions d’euros dans une nouvelle usine implantée à Settimo Torinese près de Turin qui produira 100% de pneus verts. Deux autres usines vont aussi sortir de terre en Russie en 2012.

Quant au retour de Pirelli en F1, Provera annonce qu’il ne coûtera pas un sou à la marque. Avec la contribution des écuries de F1 à la fourniture de pneus, Pirelli va couvrir ses charges et permettre au manufacturier de toucher 2 milliards de personnes, dont 1 milliard dans les pays à une forte croissance comme la Chine, le Brésil ou la Russie…

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Interrogé par Les Echos cette semaine, Marco Tronchetti Provera – patron de Pirelli – a répété l’intention du manufacturier italien de se tourner vers les modèles haut-de-gamme.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.