par Elisabeth Studer

PHEV : l’Allemagne avance la date de fin des subventions

Le gouvernement allemand s'apprête à réduire les subventions pour les véhicules hybrides rechargeables (PHEV) plus tôt que prévu, selon le media allemand ARD.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le ministère fédéral de l'Économie souhaite annuler les subventions de l'État pour les véhicules hybrides rechargeables plus rapidement que prévu. Les subventions pour ce type de véhicules combinant des moteurs électriques et à combustion doivent expirer fin 2022, contrairement à ce qui était prévu dans l'accord de coalition.

Dans le même temps, le soutien financier aux voitures électriques pures doit être progressivement réduit.

L’Allemagne veut stopper le financement public des PHEV

"Nous voulons accentuer l'accent mis sur la promotion future des voitures électriques et nous concentrer davantage sur la protection du climat", a déclaré le ministre fédéral de l'Économie, Robert Habeck. "À notre avis, les hybrides rechargeables sont commercialisables et n'ont plus besoin de financement public", a-t-il déclaré au groupe de médias Funke.

En parallèle, le ministère prévoit de réduire progressivement le soutien aux véhicules purement électriques du 1er janvier 2023 à 2025, comme le prévoit l'accord de coalition.

En 2021, le précédent gouvernement allemand avait déjà rendu plus difficile pour les acquéreurs l'accès aux subventions de l'État pour les hybrides rechargeables. Des mesures prises alors que ce type de motorisation a été largement critiqué pour ne pas être suffisamment respectueux de l'environnement.

Depuis septembre 2021, les hybrides rechargeables ne sont éligibles aux subventions que s’ils ont une plus grande autonomie en mode purement électrique (la règle fixant alors les seuils à plus de 60 km à compter de octobre 2022 et plus de 80 km à partir de 2024).

Arrêt progressif des subventions pour les VE

Alors que l'intérêt pour les voitures purement électriques a augmenté parmi les consommateurs allemands, les subventions mises en place pour les VE ont également été critiquées pour avoir alimenté des reventes lucratives de véhicules subventionnés à l'étranger.

Concrètement, les taux de subvention pour les véhicules purement électriques doivent être progressivement réduits du 1er janvier 2023 à 2025 - comme le prévoit l'accord gouvernemental. C’est ce qu’il ressort d'une lettre du secrétaire d'État Michael Kellner adressé aux membres de la coalition.

Notre avis, par leblogauto.com

Volkswagen a semble-t-il anticipé la décision. Même si le groupe automobile allemand faisait état de problèmes d’approvisionnements pour justifier sa démarché, il a annoncé à la mi-mars, que les commandes de versions hybrides rechargeables des modèles Golf, Tiguan, Passat, Arteon et Touareg seront interrompues en Allemagne jusqu’à nouvel. Ajoutant que livraison des commandes déjà passées pourrait ne pas avoir lieu cette année.

Reste que les références écologiques des hybrides rechargeables (PHEV) font l’objet d’un examen de plus en plus minutieux de la part des groupes environnementaux et des régulateurs qui soulignent des études montrant que de telles motorisations polluent davantage qu’on ne le pensait et ne devraient pas être traitées de la même manière que les véhicules électriques dans le cadre de la conception d’une politique visant à encourager l’électrification.

Pour résumer

Le gouvernement allemand s'apprête à réduire les subventions pour les véhicules hybrides rechargeables (PHEV) plus tôt que prévu, selon le media allemand ARD.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.