par Elisabeth Studer

Hyundai : come-back au Japon avec un véhicule à hydrogène

Hyundai prévoit de lancer un véhicule à pile à combustible au Japon en 2022, indique le media nippon Nikkei. Cette opération, réalisée avec des offres respectueuses de l'environnement et une énergie très en vogue actuellement – l'hydrogène - , marque le retour du constructeur sud-coréen sur le marché japonais après une décennie d'absence.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Le Hyundai Nexo vendu au Japon dès 2022

Le constructeur a fait le choix d’un SUV / crossover et non d’une berline pour faire son come-back : le Hyundai Nexo. De dimensions moyennes avec 4m67 de long et 1m86 de large, il se  positionne en terme de taille entre Tucson et SantaFe. le Nikkei précise qu'il sera lancé au Japon en 2022.

Hyundai a d'ores et déjà obtenu l'approbation des autorités japonaises pour vendre ce FCV (Fuell Cell Vehicle) – véhicule à hydrogène - sur le marché nippon.

Hyundai souhaite également vendre ses véhicules électriques au Japon

Hyundai cherche également à commercialiser ses véhicules électriques au Japon, notamment le SUV électrique Kona et d'autres modèles dont la sortie est prévue l'année prochaine et au-delà.

Le constructeur automobile développera son propre réseau commercial, envisageant la possibilité d'exploiter ses anciens canaux de vente.

Hyundai veut réussir son come-back au Japon

Hyundai est entré sur le marché japonais en 2001. Mais n'ayant pu conquérir qu'une faible part marché compte-tenu d'une méconnaissance de la marque, le constructeur a battu en retraite en 2009.

Désormais, Hyundai s'est fixé pour objectif prioritaire de redorer son blason et de promouvoir son image de marque en jouant sur la haute qualité de ses véhicules électriques et hydrogène.

Le Japon « sponsorise » les ventes de véhicules électriques et hydrogène

Le gouvernement japonais mène une politique d'incitation à l’achat des véhicules électrifiés en augmentant les subventions pour les achats de véhicules électriques et de FCV(hydrogène), créant un marché propice au retour de Hyundai.

Le constructeur sud-coréen table quant à lui sur un développement rapide sur le territoire nippon des installations de stations à hydrogène, de bornes de recharge pour véhicules électriques et d'autres infrastructures.

Entrée de véhicules électriques de PSA et AUDI sur le marché japonais en 2020

Des constructeurs automobiles de taille internationale comme PSA et Audi ont démarré cette année la commercialisation de véhicules électriques au Japon.

Hyundai et Kia détiennent 75 % du marché de l'hydrogène au niveau mondial

Hyundai et sa filiale Kia Motors ont vendu 7,19 millions de véhicules dans le monde en 2019, plaçant le groupe au cinquième rang mondial.

Mais Hyundai est leader sur le marché mondial de l'hydrogène avec près de 75 % de part de marché, véhicules utilitaires inclus. Il surpasse ainsi Toyota, avec sa Mirai.

Hyundai se tourne vers l'électrique

Hyundai s'est fortement converti à l'électrique ces dernières années. Le constructeur prévoit de lancer un total de 23 modèles de VEd'ici 2025.

Notre avis, par leblogauto.com

Pour prendre la tête du marché des véhicules à hydrogène, Hyundai a annoncé fin 2018 un plan d’investissement de 7,6 billions de wons en vue de financer des partenariats avec des équipementiers, des activités de recherche et développement et l’expansion d'installations d’ici 2030.

Le constructeur vise à établir une unité capable de produire 50 000 véhicules à hydrogène par an d’ici 2030. Le constructeur se fixe également pour objectif de vendre 200 000 systèmes de piles à combustible à hydrogène par an au niveau mondial d’ici là.

Au début de l'année, soit avant que le COVID-19 ne vienne perturber la planète, Hyundai s’était donné pour cible de vendre 10 100 véhicules Nexo en 2020, principalement à des organisations et entreprises publiques, soit plus du double des 4 194 unités vendues l’année dernière.

Sources : Nikkei

Pour résumer

Hyundai prévoit de lancer un véhicule à pile à combustible au Japon en 2022, indique le media nippon Nikkei. Cette opération, réalisée avec des offres respectueuses de l'environnement et une énergie très en vogue actuellement – l'hydrogène - , marque le retour du constructeur sud-coréen sur le marché japonais après une décennie d'absence.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.