par Elisabeth Studer

Gironde : alerte pollution aux particules fines

La préfecture de la Gironde a indiqué samedi avoir activé une procédure d'alerte à la pollution aux particules fines et abaissé de 20 km/h les limitations de vitesse sur les axes routiers du département.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Vitesses autorisées abaissées face à la pollution

Cette réduction s'applique sur tous les axes limités à 80 km/h et plus, sans toutefois descendre sous les 70 km/h, et "jusqu'à la fin de l'épisode de pollution", a expliqué la préfecture, qui recommande "aux populations vulnérables et sensibles" de "limiter la pratique d'activités physiques et sportives intenses, autant en plein air qu'à l'intérieur".

Les niveaux de particules en hausse

"Les niveaux de particules en suspension PM10 (diamètre inférieur à 10 microns, ndlr) augmentent progressivement depuis quelques jours, du fait des températures froides favorisant le rejet de particules lié au chauffage des logements, notamment au chauffage au bois, principale source de particules", a expliqué samedi Atmo Nouvelle-Aquitaine. Ajoutant que les autres sources de particules (trafic routier, industries...) contribuent également, dans une moindre mesure, à ces niveaux de PM10.

"Cette situation devrait perdurer plusieurs jours du fait du maintien des conditions météorologiques stables favorisant l'accumulation de polluants", ajoute encore Atmo.

Les indices mauvais dans plusieurs régions

Selon la même source, les indices "sont mauvais sur une grande partie de la région Nouvelle-Aquitaine".

Des épisodes de pollution aux particules fines sont également en cours dans d'autres parties du pays, notamment le bassin lyonnais et les Bouches-du-Rhône.

Notre avis, par leblogauto.com

Si j’osais jouer la provoc, je dirais donc qu'en résumé, la pollution aux particules fines est due en grande partie au chauffage au bois, mais que pour y remédier on abaisse les vitesses autorisés, la voiture devenant ainsi un véritable bouc émissaire.

A noter  que le  chauffage en cheminée à foyer ouvert s’avère particulièrement  polluant : on estime que seul 10 à 15 % du bois sert à chauffer, le reste créant de la fumée et produisant gaz polluant et particules fines. Ainsi, selon les chiffres de L’Institut national de l’environnement industriel et des risques (INERIS), se chauffer une seule journée avec du bois dans la cheminée émettrait autant de particules fines que parcourir 3 500 km avec une voiture diesel.  Arg …

Les inserts sont déjà nettement moins polluants selon l’Ineris. Au final, ce sont les poêles à bûches (70 à 85 % de rendement) et encore plus à granulés (avec un rendement supérieur à 85 %) que l’on considère comme très peu polluants.

Sources : AFP, Atmo

Pour résumer

La préfecture de la Gironde a indiqué samedi avoir activé une procédure d'alerte à la pollution aux particules fines et abaissé de 20 km/h les limitations de vitesse sur les axes routiers du département.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.