par La rédaction

Les voitures autonomes de Volvo ont du mal à détecter les kangourous

Demain ou après-demain toutes les voitures seront autonomes et tout le monde se déplacera de manière automobile et autonome. Voilà pour la caricature. La technologie autonome n'est toutefois pas sans tomber, parfois, sur quelque os. En l'occurrence sur quelque animal pas facile à détecter.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

En l'espèce c'est le kangourou qui pose des problèmes à la technologie autonome développée par Volvo. Un représentant de la marque suédoise en Australie a en effet récemment fait état de difficultés à détecter en toute circonstance un kangourou qui se déciderait à passer devant une voiture. Un système de détection des animaux est déjà opérationnel sur les modèles S90 et XC90.

Bien qu'il s'agisse de Volvo, on peut imaginer que d'autres constructeurs doivent ou devraient faire face aux mêmes difficultés face aux agissements - et aux déplacements - de ces animaux si "sympathiques".

Source : The Canberra Times

Photo : Volvo

Pour résumer

Demain ou après-demain toutes les voitures seront autonomes et tout le monde se déplacera de manière automobile et autonome. Voilà pour la caricature. La technologie autonome n'est toutefois pas sans tomber, parfois, sur quelque os. En l'occurrence sur quelque animal pas facile à détecter.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.