par Thibaut Emme

Pourquoi le Président roule en pneus taïwanais ?

Pour cette journée d'inauguration du Mondial de l'Automobile de Paris 2022, le Président de la République est venu pour rencontrer les industriels du secteur. Et pour aller à la Porte de Versailles, il a été conduit en DS 7 chaussé de pneus...chinois (plus exactement taiwanais) !

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Le DS 7 Présidentiel est un modèle spécifique. Il a un empattement allongé de 20 cm qui profite intégralement aux places arrière. Il arbore aussi les atours de la République avec des drapeaux bleu-blanc-rouge un peu partout, ainsi que les emplacements pour mettre les drapeaux de la Présidence (les drapeaux ont été enlevés le temps du stationnement NDLA). Il y en a même sur le centre des jantes du véhicule.

Justement, en regardant les roues de ce DS 7 (ne l'appelez plus DS 7 Crossback) on s'aperçoit qu'elles sont chaussées de pneus Nankang. Vous ne connaissez pas la marque ? C'est un manufacturier taiwanais qui produit des pneus premiers prix (aussi des pneus "sport"). Mais alors, pourquoi des pneus Nankang et pas des Michelin ? Ce n'est pas comme nous n'avions pas de fabricant de pneumatiques.

Rouler à plat malgré le poids de mammouth

En fait, le DS 7 présidentiel a quelque chose qui ne se voit pas au premier coup d'œil : il est blindé. Et qui dit blindage dit un poids supplémentaire énorme. Ces pneus Nankang sont prévus pour de fortes charges et peuvent rouler à plat (run flat). Et c'est ce qui intéresse le service de sécurité de la Présidence : pouvoir rouler à plat et fuir une attaque quelconque. Et tant pis si le grip n'est pas idéal, et surtout tant pis si ce n'est pas bon pour l'image.

L'Elysée a lancé un appel d'offre pour ces pneus et visiblement Nankang répondait le mieux aux désidératas. Tout se perd ma bonne dame ! A noter que le DS 7 est en fait un DS 7 Crossback qui a été modifié en DS 7 par DS Automobiles (face avant, hayon arrière, etc.).

Pour résumer

Le Président Emmanuel Macron est allé inaugurer le Mondial de l'Automobile de Paris 2022. Il y est allé dans un DS 7 de la Présidence avec tous l'accastillage réglementaire. Mais un détail a détonné : il est chaussé de pneus Nankang.

Le manufacturier taiwanais est visiblement le seul à avoir répondu à l'appel d'offre pour équiper le DS 7 blindé de l'Elysée. Cocasse.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.