par Thibaut Emme

L'histoire de la plus vieille automobile relancée ?

Mercedes-Benz revendique souvent, à tort, d'avoir inventé la voiture automobile. Cela pourrait changer après la découverte d'un étrange véhicule qui est en train d'être examiné minutieusement.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Le Président du Ost-Klassiker Klub, un club automobile allemand, Hubert Rein, a découvert un véhicule dans un garage, sous de la ferraille. Il l'a acheté à la propriétaire et a appelé à la rescousse les membres de son club. Le véhicule ressemble à petit triporteur avec un avant de cyclomoteur, mais sans guidon (avec une barre), et un arrière classique. Là où les experts du club ont tiqué, c'est sur le fait que le châssis du véhicule est en bois, et non en métal.

Ainsi, il se pourrait que le véhicule en question soit plus ancien que la Benz Patent Motorwagen (1885). Résultat, il faut enquêter avec des moyens scientifiques pour déterminer l'âge du véhicule. La datation au carbone 14 devrait être employée sur les parties métalliques, mais aussi les restes de tissus ou de cuir.

Selon le journal Bild, cinq scientifiques sont au chevet du véhicule : le physicien Dr. Ronny Friedrich (Curt Engelhorn Center Archaeometric Mannheim), le restaurateur qualifié Dr. Gundula Tutt (Stuttgart), l'historien de l'automobile Frederik Scherer, le médecin légiste Sebastian Hoffmann (TÜV Rheinland), Tino Räppel.

Quelle place dans l'histoire automobile ?

Désormais, il va falloir des mois d'analyse pour déterminer si ce véhicule pourrait être la "première automobile" de l'Histoire ou non. Du côté du Musée Mercedes-Benz, on continue d'affirmer que c'est Carl Benz qui a inventé la première voiture au monde. C'est factuellement faux. De nombreux experts considèrent que Benz a "seulement" inventé la première automobile (un tricycle) à moteur à explosion. Et même cela, c'est incertain.

Déjà, de nombreux experts considèrent le Fardier de Cugnot (1769 !) comme la première vraie automobile de l'Histoire. On peut d'ailleurs la voir au Musée des Arts et Métiers de Paris. Mais, si on considère que le fardier était limité dans sa direction et sa vitesse (4 km/h), il y a d'autres inventions qui peuvent revendiquer le titre de première automobile. La plus probable reste l'Obéissante d'Amédée Bollée. En 1873, son Obéissante peut emmener 12 personnes. C'est une voiture (au sens de train) mue par deux moteurs V2 à vapeur. L'Obéissante peut filer à 40 km/h et reliera même Le Mans à Paris (230 km) en 1875.

On est plus de 10 ans avant la Benz Patent Motorwagen. D'ailleurs, la Benz Patent Motorwagen a même été devancée par un autre Français, Édouard Delamare-Deboutteville qui a breveté une voiture automobile à 4 roues, développée avec Léon Malandin en 1883 et déposée en 1884. Elle avait un moteur à explosion, d'abord au gaz, puis à l'essence.

Quant à cette voiture en cours d'analyse, la science dira où elle s'insère dans l'Histoire de "la voiture sans chevaux".

Pour résumer

Mercedes-Benz revendique souvent, à tort, d'avoir inventé la voiture automobile. Cela pourrait changer après la découverte d'un étrange véhicule qui est en train d'être examiné minutieusement.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.