par Thibaut Emme

La Gendarmerie abandonne déjà la Seat Leon Cupra

L'appel d'offre de la Gendarmerie décroché par Seat avait fait grand bruit. Aujourd'hui on apprend que la Gendarmerie stoppe ses commandes.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

L'appel d'offre de la Gendarmerie décroché par Seat avait fait grand bruit. Aujourd'hui on apprend que la Gendarmerie stoppe ses commandes.

Le contrat passé entre la Gendarmerie et Seat porte sur 80 véhicules à livrer d'ici 2022. Pour le moment 17 Seat Leon Cupra ont été livrées en 2020. La Gendarmerie Nationale a confirmé à Ouest France qu'aucun véhicule ne serait livré en 2021, sans présager de ce qu'il adviendrait de l'appel d'offre en lui-même. Un dédit se monnaie toujours.

L'appel d'offre portait sur un remplacement partiel des véhicules rapides d'intervention. Ces véhicules d'image pour la Gendarmerie, mais aussi pour le constructeur qui remporte le marché, changent régulièrement. Parmi les "mythiques", il y a eu l'Alpine A110, les Peugeot 306 S16, mais aussi plus récemment les Subaru Impreza WRX ou la Renault Megane R.S.

Et pourquoi pas la Peugeot 508 PSE ?

Désormais, il semble que la Gendarmerie va relancer un appel d'offre. Mais, cette fois, l'institution devrait se tourner vers un véhicule hybride pour une cinquantaine d'exemplaires. Si certains évoquent les SUV 3008 ou C5, il pourrait sembler plus logique de prendre une berline. La Peugeot 508 PSE par exemple pourrait être une bonne candidate : hybride, 360 chevaux, quatre roues motrices. Elle existe même en break pour plus d'emport.

Si c'est le cas, ce sera alors le retour des "berlines à papa" en véhicules d'intervention rapides comme le furent auparavant les Renault 21 Turbo ou les Peugeot 405 T16. Evidemment, en matière d'appel d'offre, on ne peut pas imposer une nationalité ou un constructeur. En revanche, on peut tailler un appel sur mesure pour s'assurer pratiquement que seul le véhicule que l'on vise pourra répondre.

Illustration : Seat

Pour résumer

L'appel d'offre de la Gendarmerie décroché par Seat avait fait grand bruit. Aujourd'hui on apprend que la Gendarmerie stoppe ses commandes.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.