par Thibaut Emme

F1 : Red Bull va faire son propre moteur à base de Honda

Red Bull Racing et Honda Racing sont parvenus à un accord. Red Bull va reprendre le moteur Honda et le faire vivre jusqu'en 2025.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Depuis l'annonce du (nouveau) retrait de Honda de la Formule 1 fin 2021, Red Bull se retrouvait dans l'obligation de trouver un nouveau fournisseur de moteur. Selon le règlement de la F1, Renault aurait dû fournir à son ex-meilleure amie un moteur client. Sauf que, lorsque l'on joue la gagne, un moteur client n'est pas la meilleure solution.

Résultat, depuis des mois et des mois Red Bull travaillait dans l'ombre avec Honda pour parvenir à un accord. Le but ? Continuer d'exploiter la technologie Honda et l'unité de puissance. Le développement pourra se faire jusqu'en 2022, année où les moteurs doivent - théoriquement - être gelés pour 2 saisons.

Concrètement, une nouvelle société a été créée : Red Bull Powertrains Ltd. Sise à Milton Keynes comme l'écurie Red Bull, cette société va donc exploiter (et développer ?) le moteur Honda pour les saisons 2022 à 2024. C'est un énorme changement pour Red Bull et Alpha Tauri (ex-Toro Rosso) qui jusqu'à présent avaient toujours été clientes d'un motoriste.

D'après les déclarations, on comprend que Red Bull va intégrer à la nouvelle entité un certain nombre de personnes qui travaillent pour Honda. Cela va assurer une certaine continuité dans la compréhension, la fabrication et l'exploitation des moteurs. Désormais, on aura donc 4 écuries qui font à la fois leur châssis et leur moteur : Alpine/Renault, Ferrari, Mercedes et Red Bull.

Notre avis, par leblogauto.com

L'accord, tout le monde le voyait venir ou presque tellement il était impensable de voir Red Bull redevenir client Renault. Mais, il manquait une pièce au puzzle. Avec le gel des moteurs pour lequel elle a milité ouvertement, Red Bull s'assure que pendant 3 ans en théorie, elle pourra "se contenter" de fabriquer et exploiter un moteur existant. Nul doute que cela facilite grandement la prise de décision. On sent bien d'ailleurs que Honda va plancher sur une évolution 2022 qu'il laissera en cadeau à Red Bull.

Après ? Eh bien il sera encore temps d'attirer un nouveau motoriste qui leur fournira exclusivement ses moteurs pour 2025 et au-delà.

En effet, cela semble un peu improbable que Red Bull pousse le bouchon jusqu'à développer des moteurs à part entière. Cela demande un investissement colossal pour une retombée aléatoire. Quoi qu'il en soit, en quelques années, Red Bull est passé de vendeur de soda venant amuser la galerie en F1 à constructeur à part entière châssis et moteur. Sacrée évolution.

Désormais, Helmut Marko s'en prendra à...Helmut Marko (et Christian Horner à Christian Horner) si les moteurs Honda...pardon Red Bull ne sont pas à la hauteur de leurs exigences. Si Red Bull cherche un patron de la division moteur, un certain Cyril Abiteboul est disponible depuis peu.

Pour résumer

Red Bull Racing et Honda Racing sont parvenus à un accord. Red Bull va reprendre le moteur Honda et le faire vivre jusqu'en 2025.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.