par Thibaut Emme

Bugatti cédée à Rimac et Porsche : Bugatti Rimac est née

La rumeur était donc vraie : Volkswagen vend la marque Française Bugatti à une coentreprise entre Rimac et Porsche. Le constructeur croate aura le contrôle.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

La rumeur était donc vraie : Volkswagen vend la marque Française Bugatti à une coentreprise entre Rimac et Porsche. Le constructeur croate aura le contrôle.

Quel parcours pour Mate Rimac et sa marque de voitures électriques superlatives. C'est une énième étape pour la marque Bugatti qui a déjà moult fois changé de mains. Désormais, elle sera la propriété d'une coentreprise Bugatti Rimac. Rimac sera majoritaire avec 55% pour le nouveau groupe croate "Rimac Group" et 45% pour l'Allemand Porsche.

Cette coentreprise détiendra Bugatti, mais également Rimac Automobili. Deux marques qui seront dans le même giron pour unir leur force d'innovation et leur expérience dans les supercars (hypercars). Les actionnaires de Rimac Automobili vont conserver leurs pourcentages dans le nouveau Rimac Group. On y retrouve Mate Rimac avec 37%, Porsche avec 24%, mais aussi Hyundai avec 12%. Le reste est réparti entre plusieurs actionnaires plus minoritaires.

La partie technique et technologique, Rimac Technology, sera 100% la propriété de Rimac Group. Le tout devrait être sis à Sveta Nedelja, près de Zagreb en Croatie, Bugatti Automobiles restera évidemment rester en France à Molsheim. A terme, Bugatti Rimac déménagera à Kerestinec, dans le Rimac Campus. Cet espace de 100 000 m2 et 200 millions d'euros d'investissement devrait ouvrir en 2023.

Pour autant, le développement et la création des voitures, Bugatti comme Rimac, sera désormais géré par Bugatti Rimac. On devrait donc avoir bientôt des Bugatti électriques avec la technologie Rimac. Cette technologie pourra d'ailleurs être vendue à d'autres constructeurs. On pense à Porsche évidemment, mais Rimac ne s'interdit rien.

Les déclarations

"Il s'agit d'un moment vraiment passionnant dans l'histoire courte mais en pleine expansion de Rimac Automobili. Nous avons traversé tellement de choses en si peu de temps, mais cette nouvelle entreprise amène les choses à un tout autre niveau. Rimac et Bugatti se marient parfaitement en termes de ce que nous apportons chacun à la table. En tant qu'entreprise automobile et technologique jeune, agile et au rythme rapide, nous nous sommes imposés comme un pionnier de l'industrie des technologies électriques.

Avec la Nevera, nous avons également prouvé que nous pouvons développer et fabriquer des hypercars exceptionnelles, qui sont non seulement rapides mais aussi passionnantes et de haute qualité. Bugatti, avec plus d'un siècle d'expérience dans l'excellence en ingénierie, possède également l'un des patrimoines les plus exceptionnels de toute entreprise automobile de l'histoire" déclare un Mate Rimac que l'on imagine bien être enthousiaste.

Oliver Blume, Président du Directoire de Porsche AG : "Nous combinons la solide expertise de Bugatti dans le domaine des hypercars avec la formidable force d'innovation de Rimac dans le domaine très prometteur de l'électromobilité. Bugatti apporte une marque riche en traditions, des produits emblématiques, une clientèle fidèle et un réseau mondial de concessionnaires à la joint-venture. En plus de la technologie, Rimac apporte de nouvelles approches de développement et d'organisation".

Lutz Meschke, vice-président du conseil d'administration et membre du conseil d'administration pour les finances et l'informatique de Porsche AG : "Nous avons acheté les premières actions de Rimac il y a déjà trois ans et nous avons augmenté notre participation depuis. Cela nous a permis de nouer très tôt une relation étroite avec Mate et son équipe très innovante.

Maintenant, nous en bénéficions. Rimac nous aide avec son savoir-faire à mener avec succès une marque émotionnelle et importante. Je suis très fier et heureux que nous ayons mené cette joint-venture au bout malgré de nombreux défis. Aujourd'hui est une bonne journée pour Bugatti, Porsche et l'ensemble du groupe Volkswagen".

Notre avis, par leblogauto.com

Qui aurait pu prédire que le jeune Mate Rimac, à peine 20 ans à l'époque, qui faisait des "runs" avec sa vieille BMW verte électrifiée, en serait là un peu plus de 10 ans après ? A 33 ans, le Croate est désormais à la tête d'un groupe automobile prestigieux. Il a su faire de Rimac une marque respectée dans les supercars électriques. Avec Bugatti, il va devoir réussir le virage de l'électrification sans braquer et perdre les clients.

Mais, quand on voit la Rimac Nevera et ses performances, nul doute que le succès sera au rendez-vous. Mate Rimac est aussi précoce que le fut Ettore Bugatti. Tous les deux ont commencé à bidouiller puis construire leur voiture à l'adolescence. Rimac s'est lancé dans l'aventure totalement folle de Rimac Automobili en 2007, à peine âgé de 19 ans.

Pour Bugatti, c'est une nouvelle période après des début marqués par la course et la légèreté, puis les voitures luxueuses, la disparition, la relance avec l'EB110, le rachat par VW et la création du fabuleux W16 autour duquel les voitures actuelles sont toujours construites.

Pour résumer

La rumeur était donc vraie : Volkswagen vend la marque Française Bugatti à une coentreprise entre Rimac et Porsche. Le constructeur croate aura le contrôle.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.