par Elisabeth Studer

Renault met les gaz sur l’hydrogène pour les VU à Flins

Renault a inauguré mardi une ligne d'assemblage de piles à combustible dans son usine de Flins (Yvelines), en région parisienne. Le constructeur s’est fixé pour objectif de livrer ses premiers véhicules utilitaires à hydrogène à l'été 2022.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Renault : objectif d’assembler 1.000 piles à combustible par an à Flins

Le constructeur prévoit d'assembler chaque année à Flins 1.000 piles à combustible, c’est-à-dire le système qui permet de produire de l'électricité à partir d'hydrogène. C’est en effet ce qu’a indiqué mardi Hyvia, sa coentreprise détenue avec Plug Power, le pionnier US de la pile à combustible.

Equipement des différentes versions d'utilitaires Renault Master

Les différentes versions d'utilitaires Renault Master (fourgon, châssis cabine ou minibus) seront équipées de cette pile à combustible, ainsi que d'une petite batterie électrique, sur le site de Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne) et livrés en test à des premiers clients.

Hyvia y prévoit également d'assembler des stations de recharge et de produire les quantités d'hydrogène nécessaires pour tester les piles.

Renault en concurrence avec Stellantis, Hyundai ou Toyota

Renault aura pour concurrent sur ce marché Stellantis, qui a livré ses premiers utilitaires Peugeot et Opel à hydrogène fin 2021, mais aussi Hyundai ou Toyota qui misent tous deux sur cette énergie.

Hyvia : important potentiel de production

A l’heure actuelle, Hyvia emploie 70 salariés dont 25 à Flins, issus en majorité des autres ateliers du site.

Si selon ses dires, la société dispose d’une place importante permettant d’augmenter la production facilement, la mise en œuvre d’un tel scénario « dépendra de l'accélération du marché", a tenu à souligner David Holderbach, le directeur général de Hyvia.

Hyvia vise à terme 30% du marché européen des utilitaires à hydrogène, notamment en France, en Allemagne, en Belgique, au Royaume-Uni ou aux Pays-Bas.

Les projets d'investissement de Hyvia en matière d'hydrogène (situés à Flins, Villiers-Saint-Frédéric, Batilly, et Gretz-Armainvilliers) font partie des 15 projets prénotifiés par la France à la Commission européenne pour recevoir des aides dans le cadre du programme européen PIIEC (projet important européen commun) sur l'hydrogène.

Sources : AFP, Hyvia

Pour résumer

Renault a inauguré mardi une ligne d'assemblage de piles à combustible dans son usine de Flins (Yvelines), en région parisienne. Le constructeur s’est fixé pour objectif de livrer ses premiers véhicules utilitaires à hydrogène à l'été 2022.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.