par Elisabeth Studer

Hydrogène : BMW/Bosch planchent sur un réservoir plat

Le consortium FlatHyStor, constitué du constructeur automobile BMW, de l’équipementier Bosch, de Hexagon Purus et Testnet Engineering, planche à l’heure actuelle sur un réservoir plat permettant de stocker l'hydrogène. Le défi à relever est d’importance : réussir à intégrer des réservoirs d'hydrogène dans l'espace prévu à l’origine pour accueillir les batteries des voitures électriques.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Prototype de réservoirs plats d’hydrogène d’ici fin 2022

Pour parvenir à optimiser l’espace, les réservoirs d'hydrogène aujourd'hui cylindriques devront adopter une forme plus plate. Les premiers prototypes à haute pression (700 bars) seront développés d'ici fin 2022 assure le consortium.

Le projet est financé à hauteur de 6 millions d'euros par le gouvernement allemand.

Des partenaires complémentaires

Le consortium vise à réunir différentes expertises. BMW le dirige, fournissant les spécifications techniques du système de stockage et de son application et coordonnant le développement.

Hexagon Purus sera ainsi chargé du développement de bouteilles d'hydrogène à haute pression adaptées et d'une structure permettant leur intégration au sein du véhicule.

Bosch fournira les vannes des réservoirs et les régulateurs de haute pression. La société Testnet Engineering validera quant à elle les composants.

Intégration sur le SUV iX5 Hydrogen de BMW ?

On ne sait pas encore à l’heure actuelle sur quel modèle sera intégrée la technologie. Certaines rumeurs parlent du SUV iX5 Hydrogen développé par BMW et présenté l'année dernière, au salon automobile IAA Mobility de Munich, deux ans après avoir présenté le concept-car BMW i Hydrogen NEXT.

Une petite série de la BMW iX5 Hydrogen sera utilisée à des fins de démonstration et de test à partir de la fin de cette année.

« À condition que l'hydrogène soit produit à partir d'énergies renouvelables et que l'infrastructure nécessaire soit disponible, cette technologie peut compléter le portefeuille de transmissions électrifiées du groupe BMW – les BMW i3, iX3, iX et i4 », déclare le constructeur automobile. Ajoutant qu’il s’agit « en particulier » de « répondre aux besoins des clients qui n'ont pas leur propre accès à l'infrastructure de recharge électrique, parcourent fréquemment de longues distances ou souhaitent un degré élevé de flexibilité."

Notre avis, par leblogauto.com

Stocker l’hydrogène dans le véhicule et gérer l’espace nécessaire constitue un véritable défi.

La Toyota Mirai intègre un grand réservoir d'hydrogène placé dans le sens de la longueur sous la console centrale et d'autres sont installés transversalement sur l'essieu arrière.

Dans le SUV Hyundai Nexo, deux réservoirs sont placés transversalement sous la banquette arrière et le troisième est positionné sous le coffre, derrière l'essieu. Chacun de ces réceptacles possède un diamètre d'environ 30 cm (contre 11 cm pour les batteries de voitures électriques les plus plates).

Pour résumer

Le consortium FlatHyStor, constitué du constructeur automobile BMW, de l’équipementier Bosch, de Hexagon Purus et Testnet Engineering, planche à l’heure actuelle sur un réservoir plat permettant de stocker l'hydrogène. Le défi à relever est d’importance : réussir à intégrer des réservoirs d'hydrogène dans l'espace prévu à l’origine pour accueillir les batteries des voitures électriques.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.