2014 ITS World Congress – Dr. Shoichiro Toyoda
2014 ITS World Congress – Dr. Shoichiro ToyodaCredit Photo - Toyota
par Thibaut Emme

Décès de Shoichiro Toyoda : 1925 - 2023

Shoichiro Toyoda, le patriarche de Toyota, est décédé à quelques jours de son 98e anniversaire. Il a dirigé le groupe automobile fondé par son père Kiichiro et était le père du dirigeant actuel qui va bientôt céder sa place.

Zapping Le Blogauto Essai du Renault Espace - 200 chevaux

Selon Toyota, c'est un problème cardiaque qui a emporté Shoichiro Toyoda ce 14 février 2023. Premier-né du co-fondateur de Toyota, Kiichiro Toyoda (avec son cousin Eiji), Shoichiro Toyoda est rentré dans l'entreprise paternelle en 1952. Comme de coutume, il a commencé "en bas de l'échelle" qu'il a gravi échelon après échelon pour en prendre les commandes en 1981.

Il a transformé un petit constructeur en géant mondial

Sous sa férule, le petit constructeur automobile japonais va se muer en géant mondial. Déjà, il impulse un changement d'organisation en fusionnant les ventes et la production sous le nom de Toyota Motor Corporation. A l'époque, ce sont deux entités distinctes qui s'occupent de la production d'un côté et des ventes de l'autre. Les cultures d'entreprise ne sont pas les mêmes et d'aucuns lui prédisent un échec. Il réussira.

Il lancera, avec son oncle Eiji Toyoda, la marque Lexus en 1989 avec l'ambition de concurrencer les Allemands. C'est surtout lui qui veut sortir Toyota de sa fabrication seulement japonaise et va installer des usines aux USA avec le succès que l'on connait. La volonté de produire à l'étranger a été dictée par des guerres économiques qui existaient sur les frais de douanes dans les années 80 entre le Japon et les USA. Mais, l'idée de Shoichiro Toyoda était aussi de pouvoir, ainsi, produire des véhicules plus adaptés à la demande locale.

En une décennie, les Toyota vendues aux USA sont passées de 100% importées du Japon à 40% produites sur place. Cela a contribué aussi à la renommée de la marque en tant que pourvoyeur d'emplois. Les ventes US ont aussi crû de 50% dans le même temps. C'est aussi sous sa direction que Toyota poussera le curseur de l'efficience des véhicules, mais aussi d'une production toujours plus efficace en matière de coûts.

Préparer la place à son fils Akio

En 1992, après un peu plus de 10 ans à la tête du groupe Toyota, il devient Président du Conseil d'Administration. Il quitte ces fonctions en 1999, à l'âge déjà honorable de 76 ans. Il restera Président honoraire jusqu'à son décès. Bien qu'officiellement retiré, Shoichiro a continué de tirer les ficelles du groupe familial. Il cède la place en 1992 à son frère Tatsuro Toyoda. Hélas, malade, il doit rapidement céder le poste après 3 ans à peine.

C'est Shoichiro qui confiera les rênes à un "étranger" (hors de la famille), Hiroshi Okuda. C'est aussi lui qui le poussera dehors pour le remplacer par Fujio Cho. Puis, il adoubera Katsuaki Watanabe en attendant l'avènement de son fils Akio en 2009. Désormais, Akio Toyoda va céder la place. L'ombre de Shoichiro planait encore sur Toyota et bien qu'officiellement retiré des affaires, il n'hésitait pas à tancer vertement et en public les PDG en place comme Watanabe lorsque Toyota a connu sa première perte financière sur l'année fiscale 2009. C'est ce qui a officiellement poussé à le faire remplacer par son fils.

Le groupe Toyota est un peu comme Peugeot. Historiquement, les Toyoda produisaient des métiers à tisser la soie (quand les Peugeot étaient tanneurs puis fabriquaient des lames de scie puis des vélos). L'industrialisation a poussé  Kiichiro Toyoda et son cousin Eiji Toyoda à chercher d'autres débouchées. C'est en 1926 qu'ils créent officiellement la société de machines outils qui deviendra plus tard la Toyota Motor Corporation telle qu'on la connait maintenant.

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Le fils ainé du co-fondateur de Toyota, Shoichiro Toyoda, vient de s'éteindre à quelques jours de ses 98 ans. C'est sous sa présidence que Toyota s'est transformé en ce que le groupe est aujourd'hui. Il a su comprendre que pour plaire à un marché, il faut produire au plus près de ce marché, les USA notamment.

Son fils, Akio va bientôt céder les rênes de l'entreprise familiale.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.