par La rédaction

20 ans déjà: Renault Alpine V6 Turbo

La toute nouvelle Renault Alpine V6 Turbo se place en concurrence directe des Porsche 944 Turbo et 911 Carrera. Dotée d'un V6 suralimenté développant 200 Ch, l'Alpine se permet même de surpasser ses rivales d'outre-Rhin en terme de vitesse de pointe (252 Km/h contre respectivement 246,5 et 244 Km/h) et d'accélération (1000 m DA en 26"4 c'est à dire exactement comme la 911 Carrera et 2 dixièmes devant la 944 turbo). Ces excellentes performances s'expliquent par la ligne particulière aérodynamique de l'Alpine et par son poids contenu (1180 Kg seulement). Par contre, en terme de comportement routier la française marque le pas par rapport aux deux Porsche. La très mauvaise répartition des masses (420 Kg à l'avant et 760 Kg à l'arrière) y est pour beaucoup.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

La toute nouvelle Renault Alpine V6 Turbo se place en concurrence directe des Porsche 944 Turbo et 911 Carrera. Dotée d'un V6 suralimenté développant 200 Ch, l'Alpine se permet même de surpasser ses rivales d'outre-Rhin en terme de vitesse de pointe (252 Km/h contre respectivement 246,5 et 244 Km/h) et d'accélération (1000 m DA en 26"4 c'est à dire exactement comme la 911 Carrera et 2 dixièmes devant la 944 turbo). Ces excellentes performances s'expliquent par la ligne particulière aérodynamique de l'Alpine et par son poids contenu (1180 Kg seulement). Par contre, en terme de comportement routier la française marque le pas par rapport aux deux Porsche. La très mauvaise répartition des masses (420 Kg à l'avant et 760 Kg à l'arrière) y est pour beaucoup.

Au volant on est bluffé par la discrétion du moteur. A tel point qu'il faut sans cesse regarder le compte tour pour passer les rapports. Un moteur trop bruyant peut être fatigant à la longue mais là le V6 est vraiment trop silencieux et manque de caractère. Au registre des défauts indignes d'un coupé de cette classe, notons la qualité déplorable de fabrication et de finition. A contre jour, les portes ou le capot montrent des défauts d'ajustement vraiment intolérables. A l'intérieur, les plastiques bon marché côtoient le tissu tristounet des sièges: on se croirait vraiment dans une vulgaire Supercinq.

A 210000 F, la Renault Alpine V6 Turbo coûte 30% moins cher que ses rivales allemandes mais propose une qualité de fabrication et un comportement dynamique vraiment inférieurs. Mais quand la France proposera-t-elle une GT totalement aboutie ?

Caractéristiques techniques:

Type: V6

Cylindrée: 2458 cm3

Puissance maxi: 200 Ch à 5750 tr/min

Suralimentation: Turbo Garrett T3

Performances:

400 m DA: 14"

1000 m DA: 26"4

Vitesse Maxi: 252 Km/h

Consommation (à 90-120-cycle urbain): 6,4 - 8,1 - 12,8

Prix: 210000 F

Puissance fiscale: 12 CV

Source: Autohebdo

Pour résumer

La toute nouvelle Renault Alpine V6 Turbo se place en concurrence directe des Porsche 944 Turbo et 911 Carrera. Dotée d'un V6 suralimenté développant 200 Ch, l'Alpine se permet même de surpasser ses rivales d'outre-Rhin en terme de vitesse de pointe (252 Km/h contre respectivement 246,5 et 244 Km/h) et d'accélération (1000 m DA en 26"4 c'est à dire exactement comme la 911 Carrera et 2 dixièmes devant la 944 turbo). Ces excellentes performances s'expliquent par la ligne particulière aérodynamique de l'Alpine et par son poids contenu (1180 Kg seulement). Par contre, en terme de comportement routier la française marque le pas par rapport aux deux Porsche. La très mauvaise répartition des masses (420 Kg à l'avant et 760 Kg à l'arrière) y est pour beaucoup.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.