par Nicolas Anderbegani

F1 : Flavio Briatore de retour ?

Les rumeurs se multiplient dans les coulisses de la F1 : rachat de Sauber par Andretti, départ de Petronas comme sponsor-titre de Mercedes AMG au profit d'Aramco...voici désormais que le nom de Flavio Briatore refait surface.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Les rumeurs se multiplient dans les coulisses de la F1 : rachat de Sauber par Andretti, départ de Petronas comme sponsor-titre de Mercedes AMG au profit d'Aramco...voici désormais que le nom de Flavio Briatore refait surface.

Par où t'es rentré on t'as pas vu sortir

Alors même que son nom est cité dans les Pandora Papers - aux côtés de nombreuses autres personnalités et au même titre d'ailleurs que Lawrence Stroll ou Jacques Vlleneuve - en rapport avec le clubde football des Queen Parks Rangers acheté en commun avec Bernie Ecclestone , l'italien serait sur le point de retrouver une place de choix dans l'univers de la F1. Arrivé en Formule 1 à la fin des années 80 au sein de l'écurie Benetton, Flavio Briatore a été l'une des figures de proue du sport dans les années 90 et 2000, en ayant mené au succès et au titre mondial Benetton avec Michael Schumacher puis Renault avec Fernando Alonso.

Manager de nombreux pilotes et hommes d'affaires aussi redoutable que controversé, l'italien est tombé en disgrâce en 2009 lors de la révélation du "crashgate" de Singapour 2008, où il avait fomenté avec le directeur technique Pat Symonds le crash volontaire de Nelson Piquet Jr pour favoriser la stratégie et la victoire d'Alonso.

Banni à vie dans un premier temps de la F1, Briatore a obtenu la levée de cette sanction dès 2010 et a conclu un accord à l'amiable avec la FIA qui l'a tenu à l'écart du paddock jusqu'en 2012. Depuis, il s'est fait discret dans le paddock, demeurant le manager d'Alonso sans pour autant retrouver des fonctions directives. Les choses pourraient-elles bientôt changer ?

Briatore en bras droit de Domenicali ?

Une vidéo fait le buzz sur son compte Instagram depuis aujourd'hui. On voit l'ancien directeur de Benetton et de Renault, âgé de 71 ans, en compagnie de son compatriote Stefano Domenicali, ancien directeur sportif de la Scuderia Ferrari et qui est désormais le patron de la F1. "Restez connectés", a déclaré Domenicali. Son compatriote italien Briatore a ajouté : "Un nouveau chapitre de la F1 est sur le point de commencer. Nous allons vous apporter l'excitation, le divertissement, la joie et l'énergie que ce merveilleux sport mérite."

Qu'est ce que cela cache ? Briatore va-t-il jouer de nouveau un rôle important au sein de la F1 ? On sait que, avant même de lancer sa marque de prêt à porter de luxe (et archi bling bling) Billionaire Couture fondée en 2005, Briatore a créé aussi Billionaire Life qui s'est implantée dans le business du divertissement et de l'hôtellerie premium. On imagine que le développement croissant du calendrier F1 aux Etats-Unis et au Moyen-Orient peut ouvrir de nouvelles perspectives pour des businessmen.

Pour résumer

Les rumeurs se multiplient dans les coulisses de la F1 : rachat de Sauber par Andretti, départ de Petronas comme sponsor-titre de Mercedes AMG au profit d'Aramco...voici désormais que le nom de Flavio Briatore refait surface.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.