par Thibaut Emme

F1 2014 : Présentation de la saison et sondage

La Formule 1 reprend ses droits dès ce weekend en Australie sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne. Nouvelle saison, nouvelles voitures, nouveaux pilotes, voilà une petite revue des effectifs et des forces en présence. Donnez-nous votre favori pour 2014 en fin d'article.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Une nouvelle ère en Formule 1

Vous le savez si vous avez suivi les essais hivernaux avec nous, la F1 fait sa révolution cette année. Fini le V8 atmosphérique et bonjour le complexe V6 turbo hybride. Outre le passage à la suralimentation par turbo, les blocs moteurs (ou unité de puissance) récupèrent de l'énergie électrique via la chaleur des gaz d'échappements (et le MGU-H) ainsi que via le freinage (et le MGU-K). Cette énergie est stockée dans une batterie et vient aider le moteur thermique à l'accélération (puissance supplémentaire de 160 ch maximum pour un total estimé à 760/770 ch). A noter que la fée électricité permet aussi de lancer le turbo sans attendre les gaz d'échappement et ainsi éviter le fameux "lag" de cette technologie.

Tout cela impose de tout changer sous le capot et de repenser le refroidissement, l'implémentation des composants, etc. En outre le freinage devient, à cause de cela, "électrique". En effet, lors d'une décélération, le MGU-K (cinétique) agit comme une dynamo et freine donc la monoplace. L'action sur les disques de freins est alors moins importante qu'auparavant et peut varier d'un endroit à l'autre du circuit. Il faut donc faire un calcul relativement simple en théorie mais difficile à mettre au point. Puissance de freinage demandée = freinage cinétique + action sur les disques de frein. Pour les pilotes c'est compliqué car ils n'ont pas de retour direct via la pédale. Durant les essais on a vu de nombreux blocages de roues.

D'autres changements vont considérablement influencer la saison. L'aileron avant est moins large. Il génère donc moins d'appui et permet de frotter un peu plus les roues. L'aileron arrière est plus bas, il n'y a plus d'aileron supplémentaire en bas de celui-ci (le 'beamwing') et les échappements sont ici réunis en un seul, central, qui doit sortir au centre de l'aileron. Enfin, les museaux doivent plonger pour atteindre la hauteur maximum de 18,5 cm par rapport au sol. Finalement, c'est peut-être ce qui se verra le moins cette année.

Les pilotes cette année ont le droit (de nouveau) de choisir leur numéro. Ces numéros permettront de mieux repérer vos pilotes favoris. Nous les indiquons à coté de leur nom.

Red Bull Racing

Sebastian Vettel #1Le quadruple champion du monde Sebastian Vettel sait qu'il aura du mal, au moins en début de saison, avec une RB10 qui n'a pu rouler suffisamment aux essais.Comment se comportera-t-il avec une voiture pas forcément au meilleur niveau ?Son nouveau coéquipier n'a pas l'expérience de Webber mais a les dents longues. Si Ricciardo est proche en performance comment réagira celui qui a toujours été protégé par Red Bull ?
Daniel Ricciardo #3L'Australien saura-t-il saisir l'énorme chance qui lui est donnée de piloter pour l'écurie championne du monde ? Gros challenge pour Ricciardo qui devra en outre développer la voiture, ou s'adapter aux réglages faits pour et par Vettel.
La RB10 est trop agressive d'un point de vue aérodynamique et l'emplacement de certains composants pose problème. De plus le power unit de Renault accuse du retard dans son développement.Les gens de Red Bull Racing sauront-ils inverser la tendance rapidement sous peine de faire une croix sur 2014 ? Sur le début de saison, ils pourraient arriver avec déjà une "spec B" de la RB10. Suffisant ?

Mercedes AMG Petronas

Nico Rosberg #6Sans doute l'une des "révélations" de la saison 2013. On savait le pilote rapide, on l'a découvert performant sur différents circuits.Avec une Mercedes qui semble être la plus rapide, Rosberg tient-il enfin sa chance cette saison ? Beaucoup le croient en tout cas.
Lewis Hamilton #44Lewis veut montrer qu'il peut gagner dans deux écuries différentes. L'an dernier il était très rapide en qualifications mais perdait de sa superbe en course (1 victoire pour 5 poles).Saura-t-il gérer une Mercedes que l'on annonce gourmande en carburant ? Et surtout son meilleur ennemi après lui-même n'est-il pas son propre coéquipier ?
Rapide et fiable, la Mercedes W05 semble très bien née. Mercedes a "lâché" en grande partie la saison 2013 pour concentrer toutes ses forces dans 2014.Pour beaucoup c'est l'épouvantail de la saison. L'équipe à battre et celle que certains couronnent déjà du titre constructeur.

Scuderia Ferrari

Kimi Räikkönen #7Ice Man est de retour chez Ferrari. Totalement impensable après le limogeage du Finlandais fin 2009 le retour chez les rouges est sans doute l'un des transferts les plus osés. Etincelles à prévoir entre les deux coéquipiers ?
Fernando Alonso #14Alonso entame sa 4ème saison avec les rouges et espère toujours conquérir le titre ce qui l'inscrirait définitivement dans l'Histoire de la F1.Très critique l'an passé envers sa voiture et son équipe, l'Espagnol réussira-t-il à fédérer derrière lui ? Comment vivra-t-il la concurrence de Kimi ?
Ferrari n'a pas pris autant d'avance que Mercedes durant les essais hivernaux, mais semble toute fois avoir une voiture bien née. Malgré quelques soucis de jeunesse, la monoplace rouge est la plus rapide en ligne droite et certains avancent que Ferrari aurait caché son jeu. Réponse dès ce weekend.

Lotus F1 Team

Romain Grosjean #8Gros chamboulement pour Romain cette saison. Il devient numéro 1 de l'équipe, Eric Boullier, son agent, est parti chez McLaren et l'équipe traverse quelques turbulences en ce moment.Arrivera-t-il à gérer tout cela et progresser encore par rapport à l'an passé (6 podiums) ?
Pastor Maldonado #13Maldonado l'affirme, venir chez Lotus est la meilleure chose qui arrive à sa carrière. Chez Williams on tentera lui démontrer le contraire.Etiqueté "kamikaze" et "payant", Maldonado a encore tout à prouver malgré une victoire en GP. Dominé par Bottas chez Williams, il va devoir se battre, sans pour autant casser.
La grosse interrogation de cette saison. Certains les voient sombrer au fond du classement faute de développement (et d'argent), d'autres les voient jouer encore les trouble-fêtes.La Lotus est en tout cas l'une des plus intéressantes de la saison avec des solutions asymétriques (museau, échappement, etc.) et les pilotes ont déjà montré leur potentiel.

McLaren Mercedes

Kevin Magnussen #20Sergio Perez n'a pas convaincu les dirigeants de McLaren de le conserver et ceux-ci ont décidé d'anticiper la titularisation de Magnussen.Même si officiellement il est là pour apprendre en vue de la saison 2015 avec le retour de Honda, Magnussen sait que McLaren fonde de gros espoirs sur lui, avec la pression qui va avec.
Jenson Button #21Button n'a pas vraiment convaincu par ses résultats en course l'an dernier (9ème du général) mais son attitude est professionnelle et impeccable.Toute fois il devra prouver qu'il est un vrai leader pour l'équipe pour tirer tout le monde vers le haut. Avec une voiture qui semble fiable, peut-il re-éditer l'exploit de 2009 ?
L'écurie se restructure avec l'arrivée de Boullier en provenance de Lotus et le retour de Ron Dennis aux commandes en coulisses et du coté de Woking on verrait d'un mauvais oeil une nouvelle saison "sans".La MP4-29 est fiable avec son moteur Mercedes et Jenson Button a déjà prouvé qu'il savait gagner. Un top3 pour les flèches d'argent grâce à un début de saison en fanfare ?

Sahara Force India

Sergio Pérez #11Troisième écurie pour Checo qui n'a pas su (ou pu) concrétiser les bonnes impressions de la saison 2012 l'an dernier chez McLaren. Auteur d'une saison correcte mais avec une 5ème place pour meilleur résultat il n'a pas fait le coup d'éclat qui lui aurait assurer une saison de plus chez McLaren.Sans doute moins sous la pression médiatique chez Force India, Perez pourra-t-il retrouver la sérénité propice à de meilleurs résultats ?
Nico Hulkenberg #27Retour au bercail pour Hulk qui a déjà connu l'écurie Force India en 2012. Espoir de la F1, il peine à passer à l'étape supérieure et reste avec une 4ème place en course comme meilleur résultat.Considéré comme un pilote rapide et solide, pourra-t-il saisir la moindre opportunité que lui apporterait la motorisation Mercedes au début de saison ?
Depuis 4 saisons Force India est considérée comme une valeur solide du plateau sans jamais avoir vraiment réussi un coup de maître lors d'un GP. Régulièrement dans les points, les monoplaces indiennes cherchent à entrer dans le top 5 des écuries et à décrocher enfin sa première victoire.L'une des écuries à moteur Mercedes à suivre au début de saison ?

Sauber F1 Team

Esteban Gutiérrez #21Etiqueté pilote payant, Gutiérrez n'a marqué qu'une seule fois des points l'an dernier et a sans doute couté la 6ème place à Sauber au général. Cette année le jeune Mexicain doit convaincre et marquer les esprits (et des points). Il a la pression.
Adrian Sutil #99Sutil avait jusqu'à présent fait sa carrière dans la même écurie (Spyker puis Force India). Pour 2014 il change tout et file chez Sauber pour tenter de rebondir après une saison 2013 dans le ventre mou du classement (5ème place comme meilleur résultat).Objectif affiché, entrer dans le top 10 des pilotes et permettre à Sauber de rentrer dans le top 5 des écuries et surtout repasser devant Force India.
Sauber est l'une des premières écuries à s'être tournée vers la saison 2014 tôt dans la saison dernière. La voiture a passé les crash-tests à la fin de l'an dernier et réalisé de bons tests hivernaux.Pas forcément rapide, la Sauber semble être fiable ce qui sera sans doute primordial en ce début de saison.

Scuderia Toro Rosso

Jean-Eric Vergne #25Et si finalement ne pas avoir été choisi pour remplacer Webber chez Red Bull était une chance pour Vergne ? Certes il a maintenant la pression d'être le leader de l'écurie Toro Rosso mais la monoplace de Faenza semble subir moins de soucis que celle de Milton Keynes.Une petite revanche pour JEV ? A lui de montrer qu'il était le bon choix et non Ricciardo.
Daniil Kvyat #26Jeune Russe couvé par Red Bull, Kvyat ne se sentait pas prêt pour la F1. Mais chez Red Bull on a su le convaincre de passer directement du GP3 (champion 2013) à la formule reine.Une année pour apprendre, au chaud chez Toro Rosso, avant de confirmer et de passer un peu plus tard chez Red Bull ? En tout cas Kvyat devra décrocher rapidement ses premiers points pour cela.
Toro Rosso a fait le choix de changer de fournisseur moteur en passant de Ferrari à Renault. Bon ou mauvais choix ? Les essais hivernaux semblent leur donner tort. Mais la vérité de la course sera peut-être tout autre ?L'écurie continue à être une pouponnière pour Red Bull Racing, mais certains au sein de l'écurie verraient d'un bon oeil d'aller chatouiller "les grands frères" sur le début de la saison.

Williams Martini Racing

Felipe Massa #19On pensait Felipe Massa sur la voie de la retraite après Ferrari mais le Brésilien a rebondi chez Williams et a peut-être fait LE bon choix de cette saison.Felipe enfin débarrassé de la pression des rouges va-t-il s'épanouir et retrouver le niveau qui a fait de lui le vice-champion 2008 (et champion pendant 30 secondes...).
Valtteri Bottas #77La saison 2013 de Bottas était mi-figue mi-raisin. Une 3ème place en qualifications au Canada ainsi qu'une 9ème aux USA ont permis de voir "qu'il avait le niveau" avec une monoplace en retrait.Il a fait de bons essais hivernaux et la monoplace a montré une fiabilité impressionnante. L'une des surprises de 2014 ?
Changer de Renault à Mercedes est sans doute le bon coup pour Williams. Outre une fiabilité qui a impressionné tout le monde, la monoplace de Grove est en plus rapide (en essais hivernaux en tout cas).Va-t-on voir Williams et sa nouvelle livrée Martini Racing aux avant postes ? Une petite victoire de Massa devant Alonso par exemple ne serait sans doute pas pour déplaire ni au Brésilien ni à Frank Williams.

Marussia F1 Team

Max Chilton #4Pas le pilote le plus rapide mais le plus "fiable". L'an passé Chilton a rallié l'arrivée de tous les grands-prix. Avec un début de saison où la fiabilité pourrait être la clé des points, Chilton et Marussia ont leur carte à jouer.
Jules Bianchi #17Bianchi ronge son frein chez Marussia. Auteur d'une 13ème place l'an passé synonyme de 10ème place au championnat pour Marussia, Jules espère toujours une place dans une écurie un peu plus prestigieuse (voire chez Ferrari dont il est toujours pilote).Il devra saisir toutes les opportunités qui se présenteront à lui cette saison pour entretenir cet espoir.
Très en retard dans son développement, la Marussia possède avec le bloc Ferrari un avantage sur d'autres écuries. Est-ce que ce sera suffisant pour marquer enfin des points ? Pas sur. En tout cas malgré le manque cruel de kilomètres en essais on est confiant chez Marussia.

Caterham F1 Team

Marcus Ericsson #9Troisième débutant de la saison, Marcus Ericsson vient du GP2 où il n'a pas particulièrement brillé. Beaucoup de monde attendait Alexander Rossi, pilote Caterham en GP2 mais c'est Ericsson qui s'y colle cette saison.On risque de le voir en fin de peloton cette saison.
Kamui Kobayashi #10Kobayashi revient en F1 après une année d'abstinence, pas forcément avec l'équipe qu'il souhaitait, mais en F1 tout de même. Koba va comme d'habitude être généreux et tout tenter pour montrer qu'il vaut mieux qu'un baquet payant.Son ambition se mesure à la frustration qu'il a montré durant les essais hivernaux. Mais la monoplace sera-t-elle assez performante ?
Caterham a été l'écurie motorisée par Renault la plus fiable durant les essais. Cela sera-t-il suffisant pour permettre aux verts de marquer leur premier point en F1 ?Tony Fernandes a montré son agacement récemment et demande des résultats. A eux de profiter du changement de réglementation avec leur F1 au nez si particulier.

Donnez-nous votre avis

Cette saison s'annonce pleine d'interrogations. Red Bull et Vettel resteront-ils au top ? Kimi et Fernando vont-ils s'entendre ? Est-ce l'année Mercedes ? Lotus va-t-elle pouvoir continuer sur la lancée de l'an dernier ou retomber dans l'anonymat du championnat ?

Et vous ? Quelle écurie voyez-vous profiter du passage au V6 turbo hybride ? Quel pilote saura le mieux adapter son style au turbo et au "brake-by-wire" ? Les "vieux de la vieille" vont-ils se faire manger par les petits jeunes aux dents longues ?

[poll id="35"]

[poll id="36"]

Illustration : F1, Red Bull, Mercedes, Ferrari, Lotus, McLaren, Force India, Sauber, Toro Rosso, Marussia, Caterham

Pour résumer

La Formule 1 reprend ses droits dès ce weekend en Australie sur le circuit de l'Albert Park à Melbourne. Nouvelle saison, nouvelles voitures, nouveaux pilotes, voilà une petite revue des effectifs et des forces en présence. Donnez-nous votre favori pour 2014 en fin d'article.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.