Accueil F1 Formule 1 : l’adieu aux V8 2.4L, Renault grand vainqueur

Formule 1 : l’adieu aux V8 2.4L, Renault grand vainqueur

241
28
PARTAGER

8 saisons de bons et loyaux services. Au Brésil les V8 2 400 cm3 feront leurs adieux à la F1. L’an prochain ils seront remplacés par des V6 1 600 cm3 turbo, le début d’une nouvelle ère pour la F1 moderne. Au soir de l’ère actuelle il y a un vainqueur, Renault Sport F1 qui a accumulé les victoires avec un ratio impressionnant.

Renault devant Mercedes devant Ferrari

Compilation de chiffres…5 titres constructeurs avec autant de titres pilotes (2006, 2010, 2011, 2012, 2013) sur les 8 saisons, 59 victoires, 65 pole positions, 55 meilleurs tours en course et 3665,5 points compilés. En gros cela donne quoi ? 40% de victoire de l’ère V8 ! De quoi rendre fières les équipes de Viry Chatillon qui travaillent sur ce bijou de mécanique. On peut rajouter que 4 écuries et 6 pilotes différents ont signé des victoires avec Renault.

La pire saison ? 2007 avec 0 victoire suivit de 2008 avec 2 victoires seulement. 2ème au palmarès Mercedes avec 46 victoires (31,5%) suivi de Ferrari avec 39 victoires (26,7%). Honda avec 1 victoire (celle de Jenson Button en Hongrie en 2006) et BMW avec 1 victoire également (Kubica en BMW Sauber au Canada en 2008) ferment la marche.

1 271 moteurs construits, dont 683 pour la piste et 588 pour les essais au banc, plus de 2 000 000 km au total, plus de 5 000 composants par moteur, plus de 7 600 000 pièces utilisées, 21 800 pistons utilisés, 43 200 soupapes d’admission utilisées, 45 900 soupapes d’échappement utilisées, 43 800 vis de bielle installées, 22 000 bougies utilisées, 10 600 filtres à huile utilisés. Une vraie liste à la Prévert.

Le début d’une nouvelle ère

« Le Brésil sera un moment poignant. Les moteurs atmosphériques à haut régime sont tout ce que j’ai connu en F1. Je suis sûr que nous serons plusieurs dans le paddock à dire la même chose. L’ère des V8 consistait à rendre une voiture plus rapide en utilisant tout… sauf la puissance pure. Ainsi, nous avons beaucoup appris dans différents domaines, comme l’intégration dans la monoplace, les économies d’essence et l’exploitation d’éléments extérieurs comme les échappements » déclare Rémi Taffin, Directeur des prestations piste de Renault F1.

 

Du coté de Jean-Michel Jalinier, Président et Directeur Général de Renault Sport F1 même son de cloche : « L’ère des V8 a été particulièrement prospère pour Renault. Elle soutient la comparaison avec les succès de nos V10 dans les années 90. Nous pouvons être fiers du taux de réussite en victoires et en pole positions, mais aussi des progrès réalisés, surtout avec le gel imposé par la réglementation. Les relations construites avec l’ensemble de nos équipes sont également satisfaisantes. Nous avons travaillé dur sur l’installation pour offrir le moteur le plus souple, quitte à sacrifier la puissance pure pour favoriser une meilleure intégration et d’autres aspects, tels que la récupération d’énergie et le refroidissement. Tout ceci a contribué à rendre les voitures globalement plus rapides. Gagner avec quatre équipes et six pilotes différents montre à quel point nos relations ont été fructueuses ».

Le mot de la fin (provisoire) pour Rémi Taffin : « Même si j’ai énormément apprécié cette époque, l’année prochaine sera un défi encore plus important. J’ai grandi en regardant les moteurs turbo, c’est ce que je rêvais de faire quand j’étais petit. Ce sera donc un peu comme un retour vers le futur ! ».

Dernière course de l’ère V8 en F1 ce dimanche au Brésil.

Lire également : F1 Austin 2013 – Vettel à la chasse aux records

Source et photo : Renault Sport F1

Poster un Commentaire

28 Commentaires sur "Formule 1 : l’adieu aux V8 2.4L, Renault grand vainqueur"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
rico
Invité

en souhaitant que le V6 chante aussi bien que le V8……mais la j’ai des doutes…..le son des moteurs fait parti de la magie de la F1. »j’entend » de voir..

juuhuu
Invité

Pour le moment, c’est clairement pas la joie au niveau son du nouveau V6. Mais effectivement attendons de voir in situ au début de la saison prochaine, d’une ça a encore le temps d’évoluer, de deux, le son sera peut-être travaillé..

PatF1
Invité

Merci Renault de contribuer sport auto et notamment à la F1 avec la manière.

PatF1
Invité

(merci à renault de contribuer aux sports auto…)

Jeff
Invité

Bravo renault

Jeff
Invité

Bien entendu Dommage ……mais Ferrari et Mercedes sont ridiculisés en F1 depuis nombres d’années par Renault.

ticky
Invité

pauvre cloche…….ferrari et mercedès sont un tout. chassis et moteur. Renault n’est que le moteur.aucune ecurie Renault sur la piste .renault doit dire merçi au ingénieurs qui ont conçu la voiture red bull. tout en sachant que les ingénieurs motoristes Renault sont a la pointe. mais aucune voiture Renault sur la piste……!!!

flo_runner
Invité

Juste pour faire parler les faits:
Quand Newey est arrivé chez RedBull, cette dernière avait un Cosworth, l’année d’après ils ont mis un Ferrari puis l’année suivante, un Renault.

Sachant que Newey a aussi travaillé avec le Mercedes chez McLaren et a même gagné plusieurs titres, je pense qu’on peut dire qu’il sait choisir un moteur et qu’il a préféré le Renault parmis TOUS les autres !

Grand Tourisme
Invité

Dommage que la déclinaison « grand public » de ces fabuleux moteurs n’ai jamais été montée/proposée dans une véritable GT/sportive de la marque.
C’est la grande différence avec les constructeurs icôniques (Ferrari ect), et avec image « haut de gamme » justifié (Mercedes ect).

JiFa
Membre

En même temps un v8 de 2.4L de cylindrée, je ne pense pas que l’on puisse voir ça un jour dans la rue……Puis face au développement de la gamme électrique, quel interêt de se contredire avec un v8 surconsommateur…..

Par contre le v6t, ce serait intéressant qu’ils partent de leur savoir faire pour le futur d’Alpine, histoire d’assoir une place de premier plan dans le classement mondial des sportives hautes performances 😀

Le rêve, le rêve, toujours des rêves ….

Fabien
Invité

Pour JiFa : un V8 2.4 dans des caisses de « route » ca existe. Les moteurs à base de 2 bloc d’hayabusa par exemple (ariel atom)

JiFa
Membre

Non mais j’avais en tête des moteurs de grande diffusion, renault fait des caisses en grand nombre pas des productions d’artisan….

wpDiscuz