par Pierre-Laurent Ribault

Quelques autres images de Le Mans Classic 2012

Après une première série portant sur la journée de vendredi, voici le reste de la moisson de Geoffroy Barre dans le paddock et en piste sur le circuit de la Sarthe ce week-end. On y voit des anciennes et des modernes, de jour comme de nuit.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Parmi les constructeurs présents officiellement, Porsche était l'un des plus en vue. Il faut dire que c'est au Mans que les machines de Weissach ont construit leur légende. La 956 est encore une jeunette au milieu des piliers de la manifestation...

... mais pas la 935 "Moby Dick" de 1978 qui menaçait les protos cette année-là. Elle témoigne de l'obsession "Lang Heck" qui a longtemps occupé les esprits chez Porsche.

C'est pourtant une évolution réalisée hors de l'usine qui est considérée par beaucoup comme la meilleure de toutes les 935, la K3 des frères Kremer. C'est d'ailleurs une K3 qui a mis les 24 heures du Mans au palmarès de la 911.

Si la Porsche Moby Dick peut sembler une expérimentation extrême, on a vu au fil des années passer bien plus étonnant dans la Sarthe. La Cadillac de Briggs Cunningham en 1950 arborait déjà une carrosserie se souciant de l'aérodynamique qui lui valut rapidement le surnom de "Le Monstre" par les Manceaux.

Le richissime Américain, pour ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, avait d'ailleurs engagé la même année un coupé de série au côté de sa créature.

Autre curiosité, la Howmet à turbine engagée en 1968. Un aspirateur dans la course !

Les américaines étaient en vedette cette année. L'épreuve mancelle a toujours fasciné de l'autre côté de l'Atlantique, et on voit régulièrement voitures et pilotes au Mans.

Même si les Corvette ont été durant la dernière décennie les meilleures représentantes de l'Oncle Sam dans la course, avant elles ont brillé les Viper, engagées et brillamment exploitées par Hughes de Chaunac et Oreca. Un rappel qui vient à point puisqu'on devrait rapidement entendre à nouveau parler des Viper aux 24 heures...

Reste que Le Mans n'est pas uniquement fait pour les grosses cylindrées. On y a toujours vu des autos à petite cylindrée y accomplir des exploits dans le classement à l'indice énergétique, une idée qui revient au goût du jour comme l'a prouvé cette année la Deltawing.

Il y avait tant à voir que ce second post n'y suffira pas. A bientôt pour d'autres impressions de cet événement unique.

Crédit photos : Geoffroy Barre / Le blog auto

Lire également:

Quelques images de Le Mans Classic 2012

109 000 spectateurs pour les 10 ans de Le Mans Classic

BMW partenaire clé de Le Mans Classic 2012

[zenphotopress album=13624 sort=random number=50]

Pour résumer

Après une première série portant sur la journée de vendredi, voici le reste de la moisson de Geoffroy Barre dans le paddock et en piste sur le circuit de la Sarthe ce week-end. On y voit des anciennes et des modernes, de jour comme de nuit.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.