par Thibaut Emme

Le Mans 2013 H+4 : la course débute dans la tristesse

Cette 90ème édition des 24 heures du Mans promettait d'être une belle fête. Elle est malheureusement ternie dès l'entrée en matière par le décès du pilote de l'Aston Martin 95 dès l'entame du 3ème tour. Devant, la lutte est serrée entre les deux mastodontes que sont Audi et Toyota.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Cette 90ème édition des 24 heures du Mans promettait d'être une belle fête. Elle est malheureusement ternie dès l'entrée en matière par le décès du pilote de l'Aston Martin 95 dès l'entame du 3ème tour. Devant, la lutte est serrée entre les deux mastodontes que sont Audi et Toyota.

Il est toujours délicat de parler de la mort d'un pilote en course. Malheureusement cette 90ème édition sera marquée par la disparition du Danois Allan Simonsen. Sur son Aston Martin numéro 95, le pilote avait réalisé la pole des GTE-AM. Hélas à son troisième passage, à l'entrée du Tertre Rouge il perd le contrôle de sa voiture pour une raison encore indéterminée et à la vue des images il est évident que le choc fut violent.

Il faudra néanmoins attendre 17h30 environ pour que l'information tombe officiellement, le pilote est mort peu après son transport à l'hôpital. Simonsen est le premier pilote à décéder au Mans depuis 1997 et la mort en essais du Français Sébastien Enjolras et celle en course de l'Autrichien Josef Gartner en 1986. Nous nous associons évidemment à la douleur de la famille et de ses proches.

Après une neutralisation de près de 50 minutes pour remettre en état les rails de protection, la course est repartie sous régime de drapeau vert. Les Toyota se montrent alors très rapides et bataillent ferme avec les Audi. Les Nippons auraient-ils caché leur jeu en se mettant volontairement en retrait pendant les qualifications ? Toujours est-il qu'ils sont bien en stratégie décalée par rapport à Audi et parcourent plus de tour sur un relai. Sera-ce suffisant pour contrer l'invincible armada ?

4 heures 30 après le début de la course, les trois Audi (1,3 et 2) sont aux trois premières places, suivies par les deux Toyota (8 et 7). Aux 6ème et 7ème places, on retrouve les Lola B12 du Rebellion Racing. La HPD Honda du Strakka Racing ferme la marche des LM P1 à plus de 2 tours des leaders.

En LM P2, la course est menée par le G-Drive Racing avec son Oreca 03 - Nissan numéro 26 qui bataille avec les deux Morgan - Nissan du Oak Racing. Toute fois les écuries commencent à mettre en place leurs stratégies sur les ravitaillement et la partie d'échec ne devrait livrer son verdict que demain midi comme bien souvent dans cette catégorie.

En GTE-Pro, Aston Martin truste les deux premières places avec la 99 (Makowiecki) devant la 97 (Mücke). Les deux Anglaises sont talonnées par les deux Porsche 911 RSR du team Manthey, Dumas étant devant Pilet. En GTE-Am, Af Corse réussit pour le moment le carton plein avec les deux premières places juste devant deux 911 GT3 RSR (la 88 et la 67).

Les averses continuent de temps à autre de s'abattre sur certaines portions du circuit rendant la conduite délicate. Le jour va commencer à décliner. Espérons que la magie du Mans réussisse à faire oublier pour un instant fugace ce début de course.

Crédit photo : PLR/LeBlogAuto

Pour résumer

Cette 90ème édition des 24 heures du Mans promettait d'être une belle fête. Elle est malheureusement ternie dès l'entrée en matière par le décès du pilote de l'Aston Martin 95 dès l'entame du 3ème tour. Devant, la lutte est serrée entre les deux mastodontes que sont Audi et Toyota.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.