Alpine A424_Beta : l'arme du A flêché pour aller gagner le Mans
Lancer le diaporama
Alpine A424 Beta
+11
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Alpine A424_Beta : l'arme du A flêché pour aller gagner le Mans

Dans le cadre du centenaire des 24 heures du Mans, juste un jour après avoir dévoilé une série limitée A110 Le Mans, Alpine a révélé l’A 424 Beta, avec laquelle la firme de Dieppe reviendra dans la catégorie reine du Mans, l’Hypercar, pour venir y défier Ferrari, Porsche, Toyota ou encore Peugeot.

Zapping Le Blogauto Essai Mercedes Classe E400E 4MATIC

Après avoir pu rouler en 2021 et en 2022 avec une LMP1 ex-Rebellion modifiée, Alpine a dû se contenter en 2023 d’une année de transition, gardant la main via un engagement en LMP2 sur une Oreca 07, pour mieux revenir en 2024. C’est toujours avec Signatech que le A flêché a développé ce prototype qui relève en fait de la classe LMDH, avec une base Oreca. La boîte de vitesses X-Trac, le boîtier hybride Bosch et la batterie Williams sont les éléments communs des LMDh. Signatech est aux manettes depuis le retour d’Alpine en Endurance, en 2013.

Renouer avec la glorieuse A442

Comme le veut la tradition, le nom de code de cette Alpine d’Endurance commence par le chiffre 4 des centaines, mais alors que la dernière en date était l’A480 (une LMP1 modifiée qui a été acceptée en Hypercar jusqu’en 2022), on recule au numéro 424, qui collera donc avec l’année en cours. C’est aussi une manière de s’harmoniser avec les monoplaces de F1 dont la dénomination se compose du chiffre 5 et de l’année en cours (A523 pour l’actuelle monoplace d’Ocon et Gasly). Enfin, la lettre « beta » est à la fois le signe qu'il s'agit d'une version " work in progress" mais aussi le moyen de coller aux nouveautés produits, puisque Alpine a baptisé A290 Beta le concept de la future version sportive de la R5 électrique.

Pour l’instant, il faut en fait se contenter d’une maquette et de visuels 3D pour la LMDh tricolore. La face avant, agressive à souhait, reprend des idées du concept Alpenglow avec un capot avant en forme de flèche, et une signature lumineuse composée de 4 optiques horizontaux, ce que l’on pourrait aussi retrouver sur de futurs modèles de série.  Châssis Oreca oblige, on retrouve quelques similitudes avec l’Acura. Néanmoins, le dessin lorgne aussi du côté de l’Hypercar 499P de Ferrari.

A l’arrière, on remarque de suite les feux uniques de l'A424_β qui reprennent la forme du A fléché. Effet garanti en course nocturne ! « Sans doute l'élément le plus frappant de la voiture », déclare Raphaël Linari, Designer Extérieur et Racing Alpine. « Nous avons créé une signature spéciale pour notre LMDh en réinterprétant le A fléché ». Les voitures derrière notre Hypercar sauront qui est devant. En s'approchant de plus près, grâce aux photos faites sur place par notre agent spécial Thibault, on remarque un design en A jusquà l'intérieur des optiques avant )

« Nous vous présentons aujourd’hui l’Alpine A424_β préfigurant notre Hypercar destinée à  défier les plus grands compétiteurs dès l’an prochain, déclare Laurent Rossi, le patron de la marque Alpine. Fidèle à nos valeurs, ce nouveau prototype projette la marque au A fléché dans l’avenir tout en s’inscrivant dans la lignée de nos créations, à commencer par Alpenglow et l’A290_β. Racé, élégant et distinctif avec son design emblématique et iconique, il incarne à la fois notre présent et notre futur grâce à l’implication et l’investissement de nos designers dans son développement. »

Coté moteur, Alpine s’est associé à Mecachrome qui a une grande expérience des courses d'Endurance mais qui est aussi connu pour avoir assemblé les V10 Renault en Formule 1 (ces mêmes V10 ayant été rebagés Mecachrome en 1998-1999 après le retrait officiel de Renault fin 1997). Les équipes ont travaillé en étroite collaboration avec les experts de Viry-Châtillon sur un V6 de 3,4 litres dans une configuration mono turbo, unique dans la catégorie Hypercar, avec près de 700 ch, et un savoir-faire hybride issu de la Formule 1, Alpine pouvant ici profiter des synergies technologiques avec le team F1.

Notre avis

Les premiers essais sont annoncés pour cet été. Une voiture roulera en Europe, tandis qu’une autre doit être assemblée pour des essais de soufflerie aus USA. D’ailleurs, si l’offensive commerciale d’Alpine aux USA se confirme (relire ici), pourquoi pas envisager un proto pour l’IMSA avec des écuries privées ? On a hâte de voir ce prototype rouler. Entre le programme F1 et un plan produit qui semble enfin accélérer, et désormais un programme WEC, Alpine affiche ses ambitions. Ça fait du bien de voir une marque française aussi investie en sport auto !

 

 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.
Podcast Men's Up Life
 

Pour résumer

Alpine a présenté la version "Beta" du prototype LMDh A424 qui débutera en 2024 dans le championnat WEC Hypercar pour défier Ferrari, Toyota, Porsche et consorts. Le design s'inspire du concept Alpenglow, tandis que la motorisation sera assurée par un V6 Mécachrome.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos