par Joest Jonathan Ouaknine

12h de Sepang 2014 : Clearwater sans forcer

Ce serait presque une fable moderne. Un constructeur (Audi) qui met le paquet pour remporter une course, avec une véritable armada. Mais, faute de fiabilité, ce sont les Ferrari privées de Clearwater qui s'imposent.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Les pilotes

La "Malaysia Merdeka Endurance" (son nom officiel) était à l'origine une coupe organisée par Proton. Depuis, elle a évolué vers une course d'endurance réunissant les principaux teams d'Asie-Pacifique (hors Japon.)

Vainqueur en titre, Clearwater a décidé de doubler la mise. Le patron, Mok Weng Sun, fait équipe avec Gianmaria Bruni (qui pilote Minardi dans une autre vie) et Alif Hamdan (venu de la Carrera Cup Asia.) Craig Bird, co-vainqueur 2013, pilotera une autre Ferrari 458 GT3 avec Richard Wee.

Craft-Bamboo, qui s'était battu pour la victoire, aligne également deux voitures (en l'occurrence, des Aston GT3.) Franck Yu, Stefan Mucke (pilote "usine" Aston) et Warren Luff (co-vainqueur de Sandown 500) piloteront la voiture de tête.

Audi engage deux R8 LMS Ultra pas très privées. Jeffrey Lee (homme-sandwich d'Audi Taiwan) fait équipe avec Adderly Fong (champion 2013 de R8 LMS Cup) et Massimo Vigali. Ce dernier remplace Sun Zheng (pilote BRT -donc Audi China- en Blancpain), présent sur la feuille d'inscription. Alexandre Imperatori (champion 2012 de Carrera Cup Asia) et Henri Moser pilotent l'autre voiture.

Le team Petronas-Taisan a malheureusement baissé le rideau. Erebus brille par son absence. Ainsi, Mercedes doit se contenter de deux SLS AMG très privées.

Pour garnir la grille, il y a les GTC ; les voitures de coupe. Matthew Solomon (qui avait débuté en GT avec Mika Häkkinen) est venu avec sa R8 LMS Cup. L'équipe Thaïlandaise B-Quick effectue ses débuts "mondiaux" avec leur voiture de Thailand Super Series. Enfin, le régional de l'étape Ashraff Dewal fait équipe avec deux habitués de la R8 LMS Cup, Jacky Yeung et Marchy Lee (champion 2012 d'Audi R8 LMS Cup.) Autant dire qu'il y aura pas mal d'ingénieurs parlant avec l'accent bavarois...

Héritage des débuts, il y a une catégorie "Touring". Elle est principalement composée de Civic locales. Des Toyota GT 86 sont au départ. Wayne Shen, John Shen et Francis Tija pilotent une Clio Cup (sans doute soutenue par FRD, donc Renault China.) Iris Racing est présent avec une Megane RS 265 (financée par Renault Malaysia.) L'équipe veut utiliser la course pour convaincre des concurrents et monter une Megane Cup malaisienne (avec des RS 265 et non les Megane V6 des WSR.)

Les essais

Clearwater confirme son statut de favori avec une pole. L'Aston Martin de pointe est 2e.

La course

"Gimmi" Bruni assure le premier relais de la Ferrari. Il prend d'emblée le large, devant l'autre Ferrari. Qui plus est, ses rivaux ont des pépins. L'Aston s'arrête longuement et laisse passer l'Audi d'Imperatori. En GTC, l'Audi de Dewal a un mystérieux problème électronique. Du coup, c'est la Porsche Carrera Cup "privée" (notamment pilotée par Earl Bamber) qui pointe en tête du GTC. Après 2 heures, Adderly Fong se paye un attardé et la R8 LMS Ultra est dans le bac à gravier. Les ingénieurs Allemands croient à une panne et se rue sur l'Audi... Ce qui est totalement interdit et la voiture d'être disqualifiée. En Touring, la Clio RS, longtemps en tête, se fait doubler par un Civic... Qui casse son moteur peu après. La voiture française retrouve donc la tête de sa catégorie. En vue de l'arrivée, l'Aston repassée 3e, doit s'arrêter longuement pour un problème de roulement. La R8 LMS Survivante retrouve le podium ! Mucke tente le tout pour le tout, en vain.

Clearwater s'offre un doublé. Mok Weng Sun n'est que le 3e pilote à gagner deux fois de suite. Audi doit se contenter de la 3e place. Idem en GTC, où c'est la Porsche qui s'impose. Et cocorico, c'est la Clio RS qui gagne le Touring !

Crédit photo : MME, sauf photos 4 et 5 (Audi.)

Pour résumer

Ce serait presque une fable moderne. Un constructeur (Audi) qui met le paquet pour remporter une course, avec une véritable armada. Mais, faute de fiabilité, ce sont les Ferrari privées de Clearwater qui s'imposent.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.